Edition N° 4965 | Le 21/02/2017
Alain Bentolila, spécialiste de l’éducation, linguiste: «La violence scolaire au Maroc est la fille de l’incapacité à se comprendre entre les maîtres et leurs élèves» (Ph. Jarfi)             - L’Economiste: Que pensez-vous du châtiment corporel à l’école, faut-il souffrir pour être éduqué? - Alain Bentolila: Il est clair que c’est une aberration. Vous ne pouvez rentrer, ni des connaissances...
Edition N° 4965 | Le 21/02/2017
Les informations remontées par les chefs des établissements ont fait état de 24.665 cas de violence enregistrés durant l’année scolaire 2013-2014. Il s’agit des dernières statistiques disponibles au ministère de l’Education nationale. Près de la moitié des cas relevés concernent des violences verbales, et le tiers des violences physiques. Cela dit, ces chiffres sont relatifs, puisque de...
Edition N° 4965 | Le 21/02/2017
Ces captures d’écran concernent des vidéos (dont nous n’avons pas pu vérifier l’authenticité) qui ont fait le buzz dans plusieurs pays arabes. Le phénomène est particulièrement courant dans les pays arabes qui associent généralement la discipline à la punition corporelle. De nombreux pays dans le monde continuent de tolérer ce genre de pratiques. La Grande-Bretagne, par exemple, n’a interdit...
Edition N° 4965 | Le 21/02/2017
Jacques Knafo, président de la Fédération de l’enseignement supérieur privé: «S’il faut aller jusqu’au clash, nous irons. Ces dernières années nous essuyons un recul énorme des inscriptions, à cause du flou juridique» (Ph. L’Economiste) Et encore un motif de mécontentement des écoles privées. Cela fait quelques mois qu’elles ont suspendu leur participation à toutes les instances du...
Edition N° 4965 | Le 21/02/2017
Un coup de pouce bienvenu pour la nouvelle Agence nationale d’évaluation et d’assurance qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (ANEAQ). Une mission européenne d’assistance est mobilisée depuis novembre 2016 (pour 12 mois) afin d’appuyer l’opérationnalisation de l’agence. L’objectif est de permette à l’organisme de se mettre aux standards de qualité européens....
Edition N° 4963 | Le 17/02/2017
Le conseiller du Roi, André Azoulay, le ministre de l’Education nationale, Rachid Benmokhtar, la vice-présidente de la Chambre des conseillers, Neila Tazi, également vice-présidente du groupe d’amitié Maroc-France, et l’artiste-peintre et écrivain, Mahi Binebine, font partie des personnalités marocaines ayant pris part au colloque France-Maroc sur l’éducation et la culture, organisé le 14...
Edition N° 4960 | Le 14/02/2017
Clarisse Angelier,  déléguée générale de l’Association nationale de la recherche et de la technologie (ANRT) (Ph. C.A) - L’Economiste: Concrètement, comment les étudiants doivent procéder pour bénéficier d’une Cifre? - Clarisse Angelier: Il faut trouver une entreprise et deux laboratoires, et c’est vrai que ce n’est pas simple! Il existe plusieurs possibilités. Une entreprise marocaine peut...
Edition N° 4960 | Le 14/02/2017
En France, le tiers des doctorants monte seul sa Cifre en cherchant des laboratoires et une entreprise d’accueil. Près du quart des bénéficiaires sont étrangers, et environ 8% sont originaires du Maghreb. Les thématiques de recherche sont variées. L’électronique, la communication & informatique et les services et R&D sont les secteurs qui enregistrent le plus de Cifre Annoncé il y a...
Edition N° 4960 | Le 14/02/2017
Même si le délai de préparation des doctorats n’est que rarement respecté par les étudiants, les chiffres de 2014-2015 (les derniers disponibles au ministère de l’Enseignement supérieur) permettent de donner une idée sur les disciplines en manque de docteurs. Médecine dentaire, traduction, commerce & gestion, sciences de l’éducation, enseignement originel et sciences de l’ingénieur...
Edition N° 4960 | Le 14/02/2017
Les jeunes ont-ils réellement perdu leur obsession pour le public? Selon la dernière enquête du cabinet Rekrute.com sur «l’entreprise idéale pour les jeunes», menée auprès de 5.236 sondés (dont 81% ont moins de 35 ans), uniquement 15% confient souhaiter travailler dans le public. Le constat est étonnant, sachant que près de 60% des candidats au baccalauréat ont déclaré vouloir travailler...
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc