Entreprises

La Wallonie prospecte à Casa-Settat

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5401 Le 29/11/2018 | Partager
Un plan d’action 2018-2019 vient d’être adopté par les 2 régions
Formation, agroalimentaire, énergies renouvelables… les axes de coopération

Les Wallons prospectent au Maroc et plus précisément dans la plus grande région du Royaume: Casa-Settat. Une journée consacrée aux opportunités de coopération dans le secteur des énergies renouvelables a été organisée, mercredi 28 novembre, au siège de la région à Casablanca. L’évènement s’est tenu en marge d’une mission économique de haut niveau, conduite par SAR la Princesse Astrid de Belgique (du 25 au 30 novembre).

L’objectif de cette journée était de faire l'état des collaborations belgo-marocaines dans le secteur énergétique et de présenter des projets innovants mettant en exergue le savoir-faire wallon et marocain. A l’issue de cette rencontre, la Wallonie proposera à Casa-Settat une participation conjointe à un événement de réseautage en Europe dans le secteur des énergies renouvelables. Le choix du salon ou colloque européen sera effectué sur la base des conclusions du séminaire.

La journée a été notamment  marquée par la signature du 1er plan d’action 2018-2019 liant les deux régions. La cérémonie a été présidée par Mustapha Bakkoury, président de la région Casa-Settat, et  Pierre-Yves Jeholet, vice-président du gouvernement wallon, en présence de SAR la Princesse Astrid.

Ce protocole de collaboration définit les domaines prioritaires et recense les initiatives planifiées sur chacun des territoires et dont le suivi est assuré annuellement. Outre les énergies renouvelables, l’agroalimentaire et la formation professionnelle figurent parmi les axes de cet accord.

En effet, un programme de visites et de rencontres sera proposé  aux entreprises wallonnes qui participerant au Salon international de l’agriculture à Meknès (SIAM) du 16 au 21 avril 2019. Parallèlement, la Wallonie facilitera l’accueil et la participation des entreprises de l’agroalimentaire et du secteur agricole de Casa-Settat à la Foire agricole de Libramont qui se tiendra du 26 au 29 juillet 2019. 

La formation et l’insertion socioprofessionnelle représentent le 3e axe de coopération entre les deux régions. Une mission de prospection sera organisée au 1e trimestre 2019 en Wallonie au profit des décideurs politiques et administratifs de Casa-Settat pour rencontrer l’ensemble des acteurs du secteur de la formation et de l’insertion socioprofessionnelle de la région wallonne. Des visites de structures de formation publiques et privées ainsi que des rencontres avec des responsables du déploiement et de la planification des politiques de formation seront proposées.

Par ailleurs, une lettre d’entente entre l’Anapec et son homologue belge «Actiris» vise à partager les bonnes pratiques et d’organiser le transfert d’expertise dans la recherche de solutions innovantes pour l’emploi, particulièrement dans l’accompagnement des chercheurs d’emploi et le matching des profils avec les besoins des employeurs.

«Actiris pourra aussi partager son expérience dans l’accompagnement des jeunes et la mise en œuvre d’une garantie pour la jeunesse, qui a contribué à la baisse constante du chômage en région bruxelloise depuis sa mise en œuvre en 2013», affirme Grégor Chapelle, DG de Actiris.

Echange d’expériences

L'expérience marocaine réussie en matière d’auto-entrepreneuriat sera notamment une source d’inspiration pour la région de Bruxelles, autant dans ses dimensions de valorisation de la contribution des femmes dans le dynamisme économique local que d’inclusion des minorités et des migrants. Pour sa part, Actiris, l’équivalent de l’Anapec belge, pourra partager son expérience dans l’accompagnement des jeunes et la mise en œuvre d’une garantie pour la jeunesse, qui a contribué à la baisse constante du chômage en région bruxelloise depuis sa mise en œuvre en 2013.

Aziza EL AFFAS

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc