De bonnes sources

Enseignement: Trop d’études et de désistements

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5379 Le 25/10/2018 | Partager

Quelque 57 études ont été initiées avant le lancement du Plan d’urgence. Mais les marchés de plusieurs d’entre elles ont été résiliés après le commencement de leur exécution, ce qui a coûté 21,9 millions de DH. Des projets ont, également, été abandonnés après leur démarrage, à l’instar de la pédagogie de l’intégration. Cela a coûté la bagatelle de 71 millions de DH.
La Cour des comptes a relevé de la «précipitation» dans le lancement des projets, une insuffisance des délais fixés, et un gros décalage entre les capacités managériales du ministère de l’Education nationale et le volume des chantiers programmés. Il n’y a pas eu, non plus, de contractualisation avec les académies régionales, ce qui a mené à une dissolution des responsabilités.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc