Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5243 Le 03/04/2018 | Partager

■ Chine: Comment ont réagi les places boursières
Les places boursières chinoises étaient stables, lundi 2 avril, à l’ouverture. Shanghai et Shenzhen s’inscrivant en très légère hausse tandis que Hong Kong restait fermée pour cause de congé pascal. A la Bourse de Shanghai, l’indice composite a ouvert sur un gain de 0,03% à 3.169,78 points, alors que les investisseurs réagissaient à la hausse du yuan et aux conséquences des mesures de rétorsion commerciales prises par la Chine contre les Etats-Unis. De son côté, la Bourse de Shenzhen gagnait 0,25% à 1.858,43 points. Le gouvernement chinois a fait part de son intention de soutenir le secteur technologique, qui croît rapidement. Ceci en adoptant des mesures qui lui sont favorables, dont l’accélération de l’autorisation des entrées en Bourse. Début mars, les régulateurs ont approuvé l’introduction en Bourse à Shanghai d’une filiale du géant taïwanais Foxconn, qui doit encore être lancée.

■ L’euro regagne un peu de terrain
L’euro regagnait un peu de terrain, lundi 2 avril, face au dollar dans un marché peu animé en raison de la fermeture de nombreuses places financières à l’occasion du week-end pascal. Dans la matinée, l’euro valait 1,2331 dollar contre 1,2324 dollar vendredi soir. Les investisseurs surveilleront les nombreuses statistiques qui vont se suivre au cours de la semaine. Ainsi, les Etats-Unis dévoileront notamment l’activité dans les services, tandis que la zone euro fera connaître les chiffres de l’inflation pour mars. Les marchés resteront aussi attentifs aux derniers rebondissements de la guerre commerciale qui oppose la Chine aux Etats-Unis.

■ La station spatiale chinoise achève sa course
Plus de peur que de mal. La station spatiale chinoise Tiangong-1 s’est désintégrée lundi 2 avril en plein vol alors qu’elle regagnait la Terre au-dessus du Pacifique, au terme de deux années d’évolution incontrôlée en orbite. La station spatiale abandonnée pesait environ huit tonnes mais ne devait pas causer de dégâts en tombant, avait assuré la Chine ces derniers jours.
Pékin avait même promis un spectacle «splendide», semblable à une pluie de météorites. Le laboratoire spatial avait été placé en orbite en septembre 2011. Il aurait dû effectuer une rentrée contrôlée dans l’atmosphère terrestre, mais a cessé de fonctionner en mars 2016.

■ Egypte: Al-Sissi rempile, 41,5% de taux de participation
C’est officiel. Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a été réélu pour un second mandat avec 97,08% des voix validées, soit près de 22 millions de voix, a annoncé lundi 2 avril l'Autorité nationale des élections. Le taux de participation, unique enjeu de ce scrutin sans compétition véritable, a été de 41,5%. Près de 25 millions d'Egyptiens on exprimé leur vote. Mais au total, plus de 92% des bulletins ont été validés, le reste ayant été rejeté comme non-conforme.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc