Economie

Tourisme: Hausse des flux, baisse des recettes

Par Abdelaziz GHOUIBI | Edition N°:5079 Le 03/08/2017 | Partager
Le mois de juin stimule la saison
Un touriste sur deux est un MRE

Le mois de juin a été fort bénéfique pour le secteur touristique. Les principaux indicateurs ont enregistré des hausses significatives. Le nombre d’arrivées s’est apprécié de 12% par rapport au même mois de 2016. Celui des nuitées dans les établissements hôteliers classés a progressé de 22%. Des scores si l’on tient compte de la période qui coïncide avec le mois de ramadan. Le tourisme national explique en effet la forte hausse des nuitées conjuguée à la baisse des recettes en devises. Celles-ci ont chuté de plus de 7% par rapport au même mois de 2016. Elles totalisent 3,4 milliards de DH.

L’embellie résulte également des flux des MRE dont le nombre représente la moitié des arrivées totales. Par marché émetteur, l’Allemagne, l’Italie, la Hollande, les Etats-Unis et l’Espagne ont enregistré des hausses variant entre 4 et 25%. De même, l’amélioration constatée au niveau des nuitées provient à raison du tiers des résidents, de 19% des touristes non-résidents et de 3% des RME.

Au niveau géographique, c’est le balnéaire qui a le plus profité. Les villes de Tétouan, Fès, Oujda-Saïdia et Agadir ont connu les plus fortes progressions en termes de nuitées. Les taux enregistrés variant entre 30 et près de 70%. Les autres villes ont affiché également des croissances à deux chiffres. C’est le cas de Marrakech ( 19%), Tanger (15%) et Casablanca (16%). Concernant la fréquentation, le taux d’occupation  s’est amélioré de 3 points par rapport au même mois de l’année dernière pour s’établir  à 29%.

Selon les données du ministère du Tourisme, le premier semestre a enregistré une hausse aussi importante des arrivées aux postes frontières. Les flux ont augmenté de 14% pour les touristes étrangers et de 3% pour les MRE. L’évolution s’explique surtout par la performance de certains marchés émetteurs,  en particulier la France (5%), les Etats-Unis (27%), l’Espagne (7%), l’Allemagne (12%) et la Hollande (8%). Des marchés émergents comme la Chine et le Japon performent également. Bien que le nombre des visiteurs reste modeste, ces marchés enregistrent de très fortes hausses. A titre d’exemple, le marché chinois a multiplié par 6 fois le nombre de ses visiteurs. 

Les nuitées effectuées dans les établissements d’hébergement touristique classés ont elles aussi connu une amélioration notable, avec une hausse de 18% par rapport à la même période de 2016. Pour les non-résidents, la progression a atteint 22% alors qu’elle culmine à 8%  pour les résidents.

Français, Allemands et Américains ont occupé le plus les établissements hôteliers classés. La hausse des nuitées en provenance de ces marchés a varié entre 28 et 49%. La hausse des  nuitées a profité aux différentes destinations du pays qui ont enregistré des croissances à deux chiffres: 38% pour Fès et Tanger, 29% pour Ouarzazate, 12% pour Casablanca, 19% pour Marrakech et 18% pour Agadir. Mais les recettes de voyage ont baissé d’un demi-point par rapport au premier semestre de 2016.

Repères

tourisme_recette_079.jpg

(Ph. AFP)

■ Arrivées à fin juin: +9%
  Touristes non-résidents: +14%
   MRE: +3%
■ Nuitées: +18%
   Touristes non-résidents: +22%
   Touristes résidents: +8%
■ Recette de voyage: -0,5%
Taux d’occupation: 40%.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc