×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Terrorisme

Par L'Economiste| Edition N°:1672 Le 29/12/2003 | Partager

Plus de trois mille morts par an, des milliers de handicapés à vie et des centaines de familles en détresse. Ce triste bilan, l'équivalent d'un “11 septembre” permanent, confirme que les routes marocaines comptent parmi les plus meurtrières de la planète. L'insécurité routière est un vrai problème de société, mais qui n'est pas traité comme il devrait l'être, sauf dans les colloques sans lendemain. Les familles des victimes et les assureurs ne le savent que trop bien.L'enquête que L'Economiste publie en cahier central sur l'apprentissage de la conduite automobile laisse pantois. C'est la grande pagaille. Dans le petit monde des auto-écoles, n'importe qui ou presque, peut se proclamer moniteur. Il existe pourtant un minimum d'exigences à remplir, mais très peu de gens s'y conforment en réalité. La poignée de moniteurs qui exercent de manière professionnelle, souffre de la pollution de l'activité par des amateurs de tout bord. Où sont passées les inspections de la tutelle? Elles sont bidon, et de toute façon, elles se monnaient, accusent les opérateurs. Tout comme d'ailleurs les examens du permis de conduire. Du coup, tout l'amont de la chaîne qui concourt à la sécurité routière est biaisé. Cela s'aggrave en aval lorsque les conducteurs savent qu'il est aussi possible de marchander une contravention sur la route. Valeur aujourd'hui, l'action contre le fléau des accidents de la circulation ne s'attaque pas vraiment aux questions de fond. Elle se contente des campagnes sporadiques (certes importantes). Avec un parc 1,5 million de véhicules sur les routes chaque jour, il n'est pas possible de laisser la régulation en pilotage automatique. Sauf à accepter un “11 septembre”, tous les ans. Abashi SHAMAMBA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc