×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Pauvres lois

Par Nadia SALAH| Edition N°:5562 Le 23/07/2019 | Partager
nadia_salah.jpg

Une vingtaine de blessés dont deux gravement, sur un manège pour enfants.

Certes, cela n’a rien à voir avec les routes, où une journée tue entre 10 et 12 personnes. D’ailleurs, Boulif, le ministre en charge juge sans fard que sa «stratégie de lutte contre les accidents est dépassée» (sic).

Certes, cela n’a rien à voir avec les accidents au cours du travail. Alors qu’ils accompagnent le développement du pays et la vie des familles,  les accidentés suscitent si peu d’intérêt qu’ils ne donnent même pas lieu à un communiqué. On se contentera de les agréger en un gros paquet dans des statistiques annuelles, quand on aura le temps de les calculer.

Certes, cela n’a rien à voir avec les bébés, parfois les mamans aussi,  qui meurent dans les hôpitaux, les cliniques ou les salles d’accouchement, parce qu’une part importante du personnel ne se lave pas les mains (une seule ONG tente de ramener ce corps médical à un peu plus de propreté, à défaut de compétence).

L’accident du manège (cf. infra nos informations) retient heureusement l’attention du public, des autorités et des élus. En effet, c’est le seul moyen de pression valable sur les exploitants de ce genre de divertissement que les petits adorent (les grands aussi).

On entend souvent dire qu’il y a «un vide juridique», qu’il «n’y a pas de loi»… C’est exact. Cependant, faut-il une loi pour la maintenance, laquelle ne requiert que du bon sens et de la compétence? Surtout maintenant où nos lois sont aussi laborieuses que mal rédigées, avec des contradictions et des inconséquences…  Faudrait-il une loi pour voter l’obligation de voter des lois correctes?

Il y a des principes généraux du droit (mise en péril de la vie et de la santé d’autrui, l’absence d’assurance…) qui au pénal et au civil punissent durement les négligences des propriétaires de bétail, de machines… ayant causé pertes ou dommages chez autrui. Ces lois-là, au moins, sont assez anciennes pour avoir été bien écrites.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc