×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

Movida

Par L'Economiste| Edition N°:2200 Le 25/01/2006 | Partager

Quel est le lien entre Jamal Debbouze, le couple BHL ou encore Brad Pitt? Certes, ce sont des artistes de renommée mondiale, mais ils ont, à l’instar de beaucoup d’autres stars ou milliardaires inconnus, un pied-à-terre à Marrakech. Une ville qui, en quelques années, est devenue le fief des «jet-setteurs» internationaux tombés amoureux de la ville ocre. Sacrée grosse pub pour le pays, relayée par de nombreuses émissions de télévisions étrangères. Un témoignage enthousiaste de touristes et une minute et demie dans un JT valent mille campagnes institutionnelles. Et si vous tapez le mot «Marrakech» sur Google, vous avez au moins 13 millions de réponses. C’est dire!Cet engouement a eu du bon pour la ville, qui aujourd’hui totalise des chiffres record en investissement. Et Marrakech, ce n’est pas que du tourisme. De quoi faire pâlir d’envie les autres régions, qui doivent en rêver tout haut. Car tout cela signifie des espèces sonnantes et trébuchantes qui rentrent dans les caisses, du travail pour les habitants, le développement des infrastructures, des commerces, mais aussi des centres d’attractions et de loisirs. Marrakech est en train d’expérimenter ce que l’Espagne a vécu il y a une vingtaine d’années: cette movida, ce fameux mouvement qui a lui permis de moderniser et d’intégrer sa société dans l’Europe. Et les résultats sont là.Aussi, le développement de plus en plus rapide des villes doit-il pousser à réfléchir à une autre gouvernance.L’exemple de Marrakech peut être utilisé comme une stimulation pour que chaque région fasse émerger des zones de croissance. Les initiatives privées doivent être encouragées et soutenues car elles pourraient représenter le moteur décisif du développement. C’est de cette compétition entre régions, communes, municipalités dont dépendra en très grande partie notre décollage économique.Meriem OUDGHIRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc