×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

Meurtres

Par L'Economiste| Edition N°:1601 Le 15/09/2003 | Partager

Le meurtre des citoyens marocains de confession israélite, à Casablanca et à Meknès, nous rappelle brutalement que les monstres sont encore parmi nous.Le Maroc a vu s'élargir les domaines des libertés, des Droits de l'Homme et de la démocratie. Mais à l'ombre de ces libertés se sont développés des courants extrémistes, basés sur la haine, l'exclusion. Ils cherchent par le meurtre et les attentats à terroriser la population afin d'imposer leur vision rétrograde du monde.Face à ce danger, la tentation est forte d'atténuer ou suspendre les libertés pour combattre cette menace mortelle. C'est là où ces terroristes veulent nous amener. Ils cherchent à enrayer la marche du Maroc vers le progrès et la modernité. Ils savent bien en effet que plus le Maroc se développe et se modernise moins leurs idées auront prise sur la population.Cette stratégie adoptée par les terroristes est bien connue sous le concept de “approfondir les contradictions”. Cette stratégie veut agir pour que les différentes composantes de la société se trouvent en opposition les unes contre les autres pour les entraîner à renoncer à leurs principes et objectifs.Il faut le savoir et s'organiser en conséquence sans renoncer d'un pouce aux principes qui sont la base de la marche en avant.Abdelmounaïm DILAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc