×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    L'Edito

    L’officier

    Par Nadia SALAH| Edition N°:5536 Le 17/06/2019 | Partager
    nadia_salah.jpg

    Les militaires se sont taillés un gros succès: ils n’ont pas assez de places pour tous ceux et celles qui voulaient les rejoindre. Seulement 7,5% des candidats entreront dans l’armée pour une année.

    On ne connaît pas (encore?) le profil socio-éducatif de celles et ceux qui ont tenté leur chance, ni a fortiori le profil garçons et filles qui seront acceptés. On peut inférer sans trop de risques qu’il y a un bonne part de «Ni-ni» (ni à l’école, ni au travail, 1,7 million de 15 à 25 ans; 5% de la population totale). Mais il y a aussi des jeunes qui veulent «aller voir», «participer au Maroc» et même «améliorer le CV». Et parmi ces derniers, sans doute, quelques surdoués de l’école.

    1891: le Maroc et le capitaine Lyautey ne s’étaient pas encore rencontrés; il s’en faudra de vingt ans.

    Un de ses supérieurs lui commande une étude sur l’intégration des conscrits. Il écrit alors «Du rôle social de l’officier»(*). Il en résulte une double observation. D’abord, l’intégration de jeunes civils, dont certains ne parlaient que le «patois-darija» de leur coin alors que d’autres en savaient bien plus long que leur capitaine.

    Ensuite, la réouverture de l’armée sur son environnement, après un petit siècle de répression ouvrière ou de batailles honteusement perdues. Rien de tel au Maroc, évidemment, sauf que l’armée s’est éloignée du monde qu’elle sert et qui la nourrit.

    Laissons donc la conclusion à Lyautey: «Il faut élever les âmes, former les caractères, éduquer les hommes, capter et susciter leur confiance. Dans tous les domaines, il s’agit d’appliquer des méthodes rationnelles et souples, de garder le sens de l’action et d’être animé par le sens du devoir social».

    -------------------------------------------

    (*) «Du rôle social de l’officier dans le service universel»; Revue des deux Mondes, tome 104, mars 1891, très facile à trouver sur le Net, texte intégral plus de très nombreux commentaires.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc