×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    L'Edito

    L'éditorial

    Par L'Economiste| Edition N°:59 Le 24/12/1992 | Partager

    L'incident est aujourd'hui réglé, mais il mérite réflexion.

    A l'issue du Conseil des Ministres du 16 Décembre, un communiqué officiel a invité les membres du gouvernement à diffuser largement les informations sur la politique économique, dont le Budget n'est finalement qu'un volet.

    En effet, durant tout l'automne et sachant qu'il n'y aura pas le rituel des débats parlementaires, les attentes du public sont allées se renforçant . Le Conseil des Ministres a donc eu raison de vouloir une large communication.

    La réaction du "Matin du Sahara" était donc bonne, en procédant, immédiatement après le Conseil des Ministres, à la publication de la note de présentation de la Loi de Finances, un texte rébarbatif, qui demeure en-deçà de l'attente du public.

    En dépit du communiqué officiel, il a fallu toute une semaine pour que la machine administrative se mette en branle. Entre temps la presse politique, comme c'est son droit, voire son devoir, s'est essayée à des interprétations qui ont parfois entraîné des erreurs d'appréciations. Des membres du gouvernement s'en sont plaints et ont estimé injustes les attaques dont ils ont été l'objet. Si effectivement le contenu des attaques est injuste, en revanche l'existence de ces attaques est défendable.

    Les pouvoirs publics se sont enfermés dans leur volonté de bien faire et finalement n'ont pas fait ce qu'il fallait.

    Dans la communication, la manière de faire compte autant que ce qui est fait. Et dans la manière de faire, la rapidité prime sur tout.

    Il s'agit d'une règle intangible, car elle détermine un élément fondamental, la crédibilité.

    Abdelmounaïm DILAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc