×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    L'Edito

    L'éditorial

    Par L'Economiste| Edition N°:501 Le 06/05/1999 | Partager

    Du côté des financiers comme du côté des professionnels du tourisme, le projet de Loi de Finances a suscité de très vigoureuses réactions. Les premiers contestent surtout l'opportunité de taxer les produits boursiers.
    Les hommes du tourisme, quant à eux, crient à la promesse non tenue: les hôteliers se retrouvent avec un mécanisme compliqué qui leur barre la route de l'exonération.
    De son côté, l'opposition, la bouche en coeur, développe l'argument selon lequel le taux maximum de l'IGR est une entrave à la lutte contre le chômage des diplômés.
    Mais sur l'architecture générale du projet de Loi de Finances il n'y a pas de remise en question importante. Le gouvernement de M. Youssoufi est dans une situation paradoxale: sur ses choix globaux, il a donc plus à faire dans ce domaine à des contestations internes qu'à des critiques extérieures. On peut sans exagérer considérer que son projet, à défaut de faire taire les dissensions intrapartisanes, réunit autour de lui un consensus mou.

    A la Chambre des Représentants, on se dirige doucement vers des petites batailles techniques, sur les taux d'impôts des produits financiers et sur le tourisme.
    Mais cela ne veut pas dire que les conseillers, prenant acte du consensus mou, vont s'abstenir d'aiguiser leurs couteaux. Ils savent ménager de fameuses surprises, même quand c'est au sein de la majorité gouvernementale qu'elles sont concoctées.

    Nadia SALAH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc