×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Grève des étudiants en médecine: Le chef du gouvernement s’exprime

    Par L'Economiste| Le 13/06/2019 - 08:46 | Partager
    Grève des étudiants en médecine: Le chef du gouvernement s’exprime

    Le gouvernement ne fera plus de concession par rapport aux revendications des étudiants en médecine. Sur le dernier point de discorde, relatif à l’accès des lauréats des établissements privés aux concours de résidanat dans les CHU publics, le gouvernement est catégorique: Le concours doit rester ouvert à tous. D’autant plus que la première promotion de diplômés du privé ne pourra candidater à ce concours que d’ici deux ans. Le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, devrait s’exprimer incessamment sur le sujet.

    Si les étudiants persistent dans leur grève, ils risquent tout simplement de redoubler. Ceux ayant déjà échoué une année, se verront exclus. L’examen, qui a démarré lundi dernier, se poursuit jusqu’au 25 juin. Jusqu’à maintenant, seuls les étudiants militaires, essentiellement à Rabat (452) et Marrakech, les étudiants étrangers et quelques redoublants le passent. Les autres peuvent toujours passer des épreuves pour valider au moins quelques modules. Leur dernière chance sera celle de la session de rattrapage.

    A.Na

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc