×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Affaire Hamieddine : Le procès reporté au 1er octobre

    Par L'Economiste| Le 17/09/2019 - 14:31 | Partager
    Affaire Hamieddine : Le procès reporté au 1er octobre

    La Cour d’appel de Fès a décidé, ce mardi 17 septembre, de reporter le procès du dirigeant Pjdiste Abdelali Hamieddine, accusé de meurtre, au 1er octobre. Le député islamiste est poursuivi pour complicité d’homicide volontaire de l’étudiant de gauche Mohamed Benaïssa Aït El Jid en 1993 près du campus de Dhar el Mehraz, à Fès.

    Après une audience de trois heures et demie, la Cour a décidé de ce nouveau report, le temps pour les avocats de présenter les plaidoiries. Notons que l’audience d’aujourd’hui a été marquée par une requête de Me Jaouad Touimi Benjelloun, coordinateur des avocats de la famille Aït El Jid demandant à la Cour de poursuive Hamieddine sans pour autant citer ses fonctions (député et professeur universitaire).

    Car, selon Touimi, ces qualificatifs nuiraient au déroulement du procès et influenceraient le verdict. Une interprétation qui a provoqué l’ire des magistrats qui s’accordent sur l’équité, l’objectivité et le bon déroulement du procès. Devant la Cour d’appel de Fès, les camarades et proches de Mohamed Benaïssa Aït El Jid ont observé un sit-in pour demander que justice soit faite loin des pressions exercées par les leaders du PJD.

    Y.S.A.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc