×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    L'Edito

    Estime

    Par Mohamed BENABID| Edition N°:4923 Le 23/12/2016 | Partager
    mohamed_benabid.jpg

    La multiplication d’attentats sur la planète continue malheureusement de renforcer les enjeux autour de  l’inlassable lutte contre le terrorisme. En attendant que la géopolitique mondiale cesse d’enfanter ses monstres et alimenter cette horreur,  il faut s’efforcer de maintenir la mobilisation sur plusieurs  fronts.
    D’abord sur le volet sécuritaire. C’est le chantier le plus urgent car la vie des civils est constamment menacée. Et à en juger par la recrudescence de la violence, des massacres, aucune région dans le monde ne peut s’afficher en sanctuaire.  Ensuite, il faut continuer de traquer toutes les poches d’endoctrinement potentielles des futures recrues terroristes. C’est- à-dire toutes celles qui empêchent de réfléchir, de garder un esprit critique, d’appeler aux meurtres des populations quelles que soient leurs convictions religieuses ou leur liberté de pensée. C’est l’approche à privilégier pour déradicaliser ceux qui voudraient enfourcher la cause d’idéologies vindicatives, particulièrement populaires en ce moment après des génocides comme ceux commis en Syrie et en Irak. Enfin, il faudra continuer d’investir le terrain socioéconomique, se faire violence sur la rénovation des zones urbaines défavorisées pour casser la spirale de l’exclusion et de la ghettoïsation.
    Terrains de proximité pour jeunes, activités génératrices de revenus... sur le modèle des initiatives menées par le Roi dans différentes villes, ces actions sont d’une portée considérable. Ce qu’il faut avant tout c’est de la considération pour les habitants. C’est cela le véritable défi. Les candidats au terrorisme ne sont rien d’autre que des individus en perte de repères civiques. Ils seront tentés de faire peur aux autres, d’attenter à leurs vies,  au lieu de chercher leur propre estime.

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc