×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Dynamique

Par L'Economiste| Edition N°:1837 Le 23/08/2004 | Partager

SI le Souverain a insisté dans son dernier discours sur l'importance de la citoyenneté, c'est qu'elle est au cœur même du processus de développement des nations. Au Maroc, des réformes significatives ont été lancées au cours de ces dernières années dans les structures de l'Etat. Elles vont dans le sens du renforcement, notamment de la démocratie. Mais d'un autre côté, nous constatons qu'il y a toujours des poches de résistance qui compromettent cet élan. Elles se manifestent à travers la déliquescence des valeurs et des pratiques individualistes de recherche de l'intérêt personnel par n'importe quel moyen. On aurait tort de limiter cette perte de valeurs à une affaire de hauts commis de l'Etat qui volent dans les caisses. Non, nous le remarquons dans notre vie de tous les jours par le biais de comportements aux antipodes des règles élémentaires de savoir-vivre, comme si la vie en communauté, le respect de l'autre, le respect de la loi, la tolérance, l'amour du maillot (c'est d'actualité!) étaient faits pour d'autres cieux. Par moments, nous avons même l'impression que dans notre société, l'entourloupe et l'“après moi le déluge” sont érigés en valeurs. De toute évidence, la démission de partis politiques en perte de légitimité n'arrange pas les choses. Compte tenu de cette situation, les seuls remparts qui subsistent sont l'école, la famille et la société civile. C'est connu, l'école et la famille sont pour l'enfant les premiers niveaux du long apprentissage des valeurs de civisme, de citoyenneté et de patriotisme. Mais ça ne peut marcher que si ceux qui sont censés inculquer ces valeurs donnent l'exemple. La société civile a aussi un rôle éminemment important à jouer. En mettant en avant les intérêts de la collectivité, c'est elle qui saura le mieux cimenter les rapports des citoyens et renforcer la confiance mutuelle Etat-gouvernés. Et c'est cette confiance qui est la clef de notre dynamique de développement. Mohamed BENABID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc