×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Démence

Par Nadia SALAH| Edition N°:4993 Le 31/03/2017 | Partager

Identifiant Scald invalide.

Anne Hidalgo, maire de Paris, et Sadiq Khan, maire de Londres, ont lancé hier une initiative pour réduire la pollution des grandes villes. La première est présidente d’un groupe de 40 villes, le C40, qui veulent mettre leurs habitants à l’abri des effets les plus graves de la pollution.
Leur idée est de rendre publiques les vraies nuisances des voitures, sans se contenter de ce que les laboratoires ad hoc annoncent: on connaît le récent scandale des fausses expertises.

Malheureusement, pour les Marocains, cela ne suffit pas. Le problème est dans la qualité des carburants. La Samir, entreprise publique gérée par l’Etat, puis la Samir, entreprise privée aux mains de Coral et de Mohamed Al Amoudi, s’est exonérée de ses obligations d’améliorer ses produits. A commencer bien sûr par le respect des normes anti-pollution inscrites dans son cahier des charges depuis 1997. La Samir en faillite laisse la place à l’importation… Mais la promesse n’est pas tenue de rendre publics les contrôles de ces importations d’hydrocarbures.

C’est un sujet de santé publique. Pourtant, les laboratoires analysant la qualité de l’air dans les villes sont toujours muselés. Même la Police, dont les hommes sont pourtant les plus exposés, ne dit rien pour les défendre.
Le Maroc a l’une des plus grandes centrales solaires du monde. Pourtant, il ne prend aucune précaution, au contraire, pour protéger ses citoyens de la pollution de l’air. Le Maroc a su lutter contre l’envahissement des sacs en plastique.

Pourtant, il suffit d’aller sur le site de l’OMS: le Maroc est globalement deux fois plus pollué que l’Europe.
Ce qui n’empêche pas le complot du silence de continuer.
Pourtant, Hidalgo et Khan le disent dans leur communiqué, la pollution ne donne pas que des accidents cardio-vasculaires ou de l’asthme. Il lui arrive de provoquer la démence.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc