×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Edition N° 4859 | Le 20/09/2016
Des étudiants volontaires venant de l’étranger ainsi que de l’Université Al Akhawayn, pour donner un coup de main dans le soutien scolaire (Ph. Education for all) «Je fais une heure de marche pour aller à l’école du village, et une heure pour rentrer chez moi. Certains de mes camarades qui habitent plus haut dans la montagne font une heure et demie pour arriver à l’école», confie une...
Edition N° 4858 | Le 19/09/2016
Avec la rareté des terrains agricoles et la rudesse du climat à Imilchil, la culture du pommier constitue une activité principale pour la population (Ph. Khalid Charrouf) A Imilchil, la géographie et le climat sont typiques des montagnes de l’Atlas. Cette vallée où la nature des sols et la géographie montagneuse ne sont pas favorables à n’importe quelle agriculture, ne dispose pas de...
Edition N° 4854 | Le 09/09/2016
L’une des plus riches et plus anciennes Oasis du sud-est marocain disposera bientôt de son propre festival. Toug Rih, dans la province de Tata, abritera l’évènement «Ganga de Palmeraie, rencontres des peuples oasiens» du 18 au 20 septembre. Ganga étant le nom attribué à un instrument de la musique Ahwach. Le festival, qui aura pour thème «Oasis, l’immigration et les changements climatiques», est...
Edition N° 4852 | Le 07/09/2016
Dans le parc national de Safia, à 340 km au sud de Dakhla, les gazelles mohor et addax sont livrées à leur sort depuis plusieurs mois. L’opération de leur réintroduction, menée par le Haut commissariat aux eaux et forêts, est aujourd’hui en mode statu quo. En effet, l’association Nature Initiative, qui a pour mission la surveillance de ces gazelles réinsérées dans leur milieu naturel, a décidé d’...
Edition N° 4850 | Le 05/09/2016
Le système oasien est tellement fragilisé qu’il est très difficile de pouvoir rétablir l’équilibre (Ph. SB) Les zones oasiennes subissent inévitablement les conséquences du réchauffement climatique. Les premiers effets ont commencé il y a quelques années avec l’apparition d’anomalies dans les cycles naturels du palmier dattier dans les zones oasiennes du Maroc. Il est connu que la...
Edition N° 4849 | Le 02/09/2016
Dans la commune rurale de Shoul, dans la région de Rabat, la culture paysanne a pris un tournant important. Alors qu’ils étaient seulement trois agriculteurs à croire au concept, aujourd’hui d’autres agriculteurs sont conquis. En dix ans, cette agriculture s’est développée grâce au procédé de pré-paiement. Swani Tiqa, un réseau de distribution locale qui regroupe trois jardins maraîchers agro-...
Edition N° 4849 | Le 02/09/2016
L’activité de caravane dans le désert est une niche à fort potentiel dont la promotion à l’échelle internationale pourrait la propulser en tant que produit phare de Zagora (Ph. SB) Malgré ses atouts naturels pour devenir une destination touristique de choix, Zagora est entrée dans une phase de déclin depuis 2010. Les célèbres dunes de Chgaga, Tinfou et M’hamid ne suffisent plus pour attirer...
Edition N° 4849 | Le 02/09/2016
La géométrie en forme de dôme procure une stabilité qui a prouvé sa résistance contre les secousses (Ph. Eco-dôme Maroc) Il s’agit d’un bien ambitieux projet de réaliser des constructions à base de terre naturelle sous forme de dôme. Ce projet est porté par une jeune entreprise créée à l’Ecole Hassania des travaux publics à Rabat.  Eco-dôme Maroc est une startup portée par Mustapha Bahraoui...
Edition N° 4846 | Le 30/08/2016
Dans la petite commune de Itzer, aux environs de Midelt et au milieu de nulle part, l’eau est rare. Et lorsqu’elle existe, il faut parcourir une longue distance pour la trouver et la ramener. Tâche qui revient toujours aux femmes et aux enfants. La situation est encore plus alarmante car le point d’eau le plus proche est une source d’eau polluée par les égouts. En 2005, une enquête santé a été...
Edition N° 4845 | Le 29/08/2016
Un produit marocain ancestral peut se targuer de se frayer un chemin dans les rayons alimentaires des supermarchés californiens. Le khlii, un mets fort apprécié des Marocains, dispose aujourd’hui d’une plateforme e-commerce et se vend très bien sur le très difficile marché américain. Derrière ce succès, Hicham Tadlaoui, un webmaster marocain établi aux Etats-Unis depuis 1998 à l’âge de 18 ans....
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc