×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Administrateur de nombre de sociétés du groupe d’Othman Benjelloun, Finances.com, assumant aujourd’hui la charge de directeur général délégué de Bank of Africa, M’Fadel El Halaissi a gardé de ses premières armes professionnelles dans la recherche en France le goût de la réflexion académique productrice de systèmes et de concepts. Revenu au pays, il a fait toute sa carrière marocaine au sein de la BMCE, devenue Bank of Africa, pour marquer ses ambitions continentales. Il s’exprime à titre personnel (Ph. L’Economiste)

 

Edition N° 5804 | Le 15/07/2020
Le rôle des banques centrales a été renforcé au fil des crises financières et économiques, et singulièrement après celle de 2008 (dite des subprimes), nécessitant la régulation et le contrôle du système bancaire et financier. L’arsenal marocain A l’apparition de la coronavirus, le Maroc, sous l’impulsion de son Roi, a pris toute une batterie de mesures. En premier lieu, il fallait protéger la...
Edition N° 5786 | Le 19/06/2020
Tous les plans de lutte contre les conséquences économiques de la crise sanitaire Covid-19 s’appuient sur le système bancaire. C’est salutaire et fondamental. Le financement de l’économie doit se poursuivre, voire s’accélérer, et ce en dépit des risques de contagion des employés et cadres des banques. Le système bancaire est l’épine dorsale, d’une part pour atténuer les effets de la crise...
Edition N° 5776 | Le 05/06/2020
Le système «mono-doctrinal» dominé par les Etats-Unis, produit des dérives économiques. La présente crise sanitaire Covid-19 précipite inéluctablement sa déchéance et annoncera l’avènement d’un nouvel ordre économique mondial, conduit par une autre nouvelle puissance: la Chine. L’économie de marché se développe et prospère davantage dans une économie mondiale équilibrée, où la règle fondamentale...
Edition N° 5684 | Le 27/01/2020
La  question de la croissance économique se pose dans un schéma pluridimensionnel. Mais, c’est volontairement au singulier que je souhaite mettre en relief le facteur déterminant pour l’amorce d’un nouveau cycle de croissance de l’économie marocaine d’aujourd’hui. Il s’agit bien de l’emploi, rien que de l’emploi et toujours de l’emploi. Comment 3 facteurs (voir encadré, «Les trois démons»)...
Edition N° 5608 | Le 07/10/2019
Les critères d’appréciation  des performances d’une économie  ne se mesurent pas uniquement en termes de PIB,  ou revenu par habitant, du taux de croissance ou du taux d’emploi de ses facteurs de production (travail, capital). Ce qui compte beaucoup, voire plus, c’est le degré de confiance que les acteurs économiques accordent aux moyens de paiement (notamment le chèque et la lettre de change) et...
Edition N° 5440 | Le 28/01/2019
Le moteur de l’économie de marché est la consommation. Or le plus grand nombre de consommateurs est en bas de la pyramide sociale. Or c’est eux qui consomment le moins. Les crises deviennent alors cycliques, dès que l’intérêt individuel est en opposition avec l’intérêt collectif et que la course au profit entre en opposition avec le pouvoir d’achat des consommateurs! Les distorsions individuelles...
Edition N° 5198 | Le 30/01/2018
Dans l’économie marocaine, les efforts d’investissement sont remarquables, les indicateurs macroéconomiques sont  respectables au regard de la conjoncture  internationale et de l’environnement géopolitique du Royaume. Pourtant le niveau de la croissance économique est en deçà de son potentiel et de ses atouts. Pourquoi cette inadéquation? Il est indéniable que l’économie montre une grande...
Edition N° 5178 | Le 28/12/2017
Le système financier actuel remonte  aux accords de Bretton Woods du 22 juillet 1944. Les règles de la finance mondiale y ont été dès lors définies. Depuis, le dollar règne  en maître incontesté, dominant et sans partage. Les intérêts économiques de la domination du dollar américain sont tellement énormes qu’ils  sont bien au-dessus de tous les enjeux de la planète. Dollar fragile,  tensions...
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc