×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Administrateur de nombre de sociétés dugroupe d’Othman Benjelloun, Finances.com, assumant aujourd’hui la chargede Directeur général délégué de BMCEBank of Africa M’Fadel El Halaissi vient de prendre en charge l’un des domainesles plus difficiles: le recouvrement en période de crise. Il propose ici un nouveaupacte ou un nouveau modèle financier. Il poursuit sa réflexion sur le « financementsage », commencé en 2009 (leconomiste.com). El Halaissi a gardé de ses premièresarmes professionnelles dans la rechercheen France, le goût de la réflexion académiqueproductrice de systèmes etconcepts. Ensuite il a fait toute sa carrièremarocaine au sein de la BMCE, devenueBMCE Bank of Africa, pour marquer ses ambitions continentales.(Ph. L’Economiste)

    Edition N° 5440 | Le 28/01/2019
    Le moteur de l’économie de marché est la consommation. Or le plus grand nombre de consommateurs est en bas de la pyramide sociale. Or c’est eux qui consomment le moins. Les crises deviennent alors cycliques, dès que l’intérêt individuel est en opposition avec l’intérêt collectif et que la course au profit entre en opposition avec le pouvoir d’achat des consommateurs! Les distorsions individuelles...
    Edition N° 5198 | Le 30/01/2018
    Dans l’économie marocaine, les efforts d’investissement sont remarquables, les indicateurs macroéconomiques sont  respectables au regard de la conjoncture  internationale et de l’environnement géopolitique du Royaume. Pourtant le niveau de la croissance économique est en deçà de son potentiel et de ses atouts. Pourquoi cette inadéquation? Il est indéniable que l’économie montre une grande...
    Edition N° 5178 | Le 28/12/2017
    Le système financier actuel remonte  aux accords de Bretton Woods du 22 juillet 1944. Les règles de la finance mondiale y ont été dès lors définies. Depuis, le dollar règne  en maître incontesté, dominant et sans partage. Les intérêts économiques de la domination du dollar américain sont tellement énormes qu’ils  sont bien au-dessus de tous les enjeux de la planète. Dollar fragile,  tensions...
    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc