×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Une vente aux enchères inédite à la galerie MemoArts

Par L'Economiste | Edition N°:2397 Le 09/11/2006 | Partager

. Elle aura lieu le 12 novembre. Tableaux orientalistes et pièces rares parmi le lotC’EST le 12 novembre prochain (à partir de 16h00) qu’une vente aux enchères aura lieu à la salle des ventes de la galerie MemoArts dirigée par Abderrahman Saaidi (DG). «Nous y présenterons une sculpture inédite de Jilali Gharbaoui, de nombreux tableaux d’artistes marocains contemporains et d’orientalistes renommés et quelques pièces également exceptionnelles du patrimoine artistique et artisanal marocain», indique Natasha Bervoets, directrice de la galerie. «Cette vente d’œuvres et d’objets d’art promet de rester gravée dans les mémoires des amateurs», promettent les organisateurs. Surtout qu’un public d’enchérisseurs avertis est déjà là. Ainsi, le moment fort de cette vente sera la présentation d’une sculpture de Jilali Gharbaoui. «Cette pièce, inconnue du grand public comme de nombreux spécialistes, fait ainsi son entrée dans l’histoire de l’art contemporain marocain et révèle l’étendue du talent du grand précurseur et grand artiste que fut Gharbaoui», souligne la directrice de la galerie.De nombreux tableaux d’artistes marocains contemporains ainsi que des œuvres d’orientalistes renommés, comme José Ruiz-Herrera, Henri-Jean Pontoy ou Edy Legrand seront présent lors de cette vente, assurent les responsables de la vente. Ce qui laisse penser que les toiles marocaines se défendent très bien parmi leurs consoeurs étrangères.Original. Outre les oeuvres picturales, des pièces exceptionnelles du patrimoine marocain seront également mises en vente, à savoir un Coran du 17e siècle écrit pour le petit-fils du Sultan My Mohamed ben Chérif (manuscrit maghribi relié, polychromie et enluminures or), une belle et rare amphore de Lamali (signée Safi, marque déposée par Maître B. Lamali) ou encore des rideaux en soie et broderie, de l’argenterie, des bijoux, des livres anciens sur le Maroc et de ravissants meubles marocains.A préciser que toutes ces œuvres figurent dans le catalogue (qui est disponible à la galerie et sur le site www.memoarts.com). Elles seront exposées les 10 et 11 novembre de 15h00 à 19h00 et le 12 novembre de 10h00 à 12h00. Le jour «J», la vente sera conduite par Maître Didier Lafarge, commissaire-priseur venu de Paris pour l’occasion.F. Z. T.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc