×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Une société hispano-italienne dans l’ingénierie pharmaceutique

Par L'Economiste | Edition N°:2402 Le 16/11/2006 | Partager

. Elle crée sa filiale marocaine, Servitem . Qualité: une nouvelle étape pour le secteur pharmaceutiqueLA société hispano-italienne Ste Group, spécialisée dans l’ingénierie de l’industrie pharmaceutique, vient d’annoncer la création d’une filiale marocaine, Servitem. Celle-ci a été créée en février dernier avec un capital de un million de DH détenu à 100% par la maison mère. La filiale a pour mission de conceptualiser, réaliser et commercialiser des équipements destinés au secteur pharmaceutique, dont certains sont fabriqués localement et d’autres importés d’Italie ou d’Espagne.Ste Group et Servitem ont tenu une conférence la semaine dernière à Casablanca afin de dresser un historique de l’activité pharmaceutique, ses défaillances et les solutions qui correspondent à leur champ d’activité. Servitem, dont le montant d’investissement est de 2 millions de DH, table sur un chiffre d’affaires de 30 millions de DH en 2007.L’industrie pharmaceutique mondiale entre dans une nouvelle étape, à en croire les responsables de Ste Group. Cette activité, dont la qualité du produit final était vérifiée à la fin du processus de fabrication, adopte, aujourd’hui, une nouvelle approche. C’est déjà le cas aux Etats-Unis. La qualité doit être surveillée tout au long du cycle de production, rapporte Juan Jané, le président de Ste Group. Cette nouvelle façon de faire permettra de manager le risque autrement, et rassurera davantage les consommateurs qui ne sont pas à même d’apprécier la qualité d’un médicament.Des industriels pharmaceutiques se sont dits sceptiques quant à la réalisation de ce nouveau projet. Cela impliquerait de gros investissements. Le Maroc, de toutes les façons, devra suivre…L. M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc