×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:1860 Le 23/09/2004 | Partager

. Elle demande que son mari ne la frappe qu’une fois par semaine Une Iranienne a porté plainte contre son mari et a demandé au tribunal que son compagnon s’engage à la frapper seulement une fois par semaine, a rapporté la presse mercredi.“Mon mari est violent et me bat pratiquement tous les soirs. Je pensais qu’après la naissance de notre enfant il allait arrêter. Mais cela s’est empiré”, a témoigné devant le juge Maryam J., selon le quotidien réformateur Mardomsalari. “Je ne veux pas de compensation financière. J’aime ma vie. Mon mari est violent. C’est dans sa nature. Je veux simplement qu’il s’engage à ne me frapper qu’une fois par semaine”, a-t-elle ajouté, provoquant les éclats de rire du magistrat et de l’assistance.Sommé de s’expliquer par le juge, le mari a affirmé qu’il ne la frappait pas “tous les soirs”. “Je frappe ma femme car la femme doit avoir peur de son mari et comme ça je la force à me respecter”, a-t-il expliqué.Selon le journal, le juge a ordonné un engagement écrit du mari pour qu’il cesse de maltraiter son épouse.. Un téléphone portable détecteur de mauvaise haleine Le groupe technologique allemand Siemens veut doter ses téléphones portables de la prochaine génération d’une puce permettant de détecter les gaz et les odeurs, comme la mauvaise haleine.Ce détecteur pourra prévenir l’utilisateur quand son haleine devient désagréable, ou lorsque le taux de pollution atmosphérique est trop élevé pour faire du vélo ou du jogging, selon Siemens.La puce pourra aussi servir d’alarme en cas d’incendie et d’instrument de mesure de l’air pour les asthmatiques et les personnes souffrant d’allergies.Développé à moindre coût grâce à la nanotechnologie, le détecteur de moins d’un millimètre de diamètre nécessitera très peu d’énergie, selon la société qui a promis que la répercussion sur le prix sera minime.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc