×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:2406 Le 22/11/2006 | Partager

. Sauvée du suicide par les cordes à linge Une jeune fille de 18 ans s’est jetée du 9e étage de son immeuble au Portugal dans l’intention de mettre fin à ses jours, mais elle a été sauvée par les cordes à linge tendues aux fenêtres qui ont freiné sa chute. Après une dispute avec son fiancé, la jeune fille s’est lancée par la fenêtre de l’appartement qu’ils partagent.Les cordes à linges ont ralenti sa chute et elle a atterri sur un parterre couvert d’herbes, ce qui lui a valu de ne pas souffrir une seule fracture mais à peine quelques contusions. Le chef-adjoint des pompiers de Santarem, Luis Oliveira, a confirmé que quand il est arrivé sur place avec 7 hommes la jeune fille était consciente et ne souffrait que de quelques contusions. Elle a cependant été admise au département des soins intensifs de l’hôpital de Santarem.. Le fils d’un ministre conduit le trainLe fils de l’ancien Premier ministre britannique Harold Wilson, passionné de chemins de fer depuis son plus jeune âge, a abandonné son métier d’enseignant pour devenir à l’âge de 58 ans conducteur de train, a rapporté lundi dernier le Daily Mail. Giles Wilson, qui a passé ses années d’adolescent à Downing Street, que son père a occupé entre 1964 et 1970, puis entre 1974 et 1976, a réalisé son rêve en obtenant un emploi à la South West Trains et conduit désormais un train entre la gare londonienne de Waterloo et Guilford, dans le Surrey (sud-ouest de Londres).. Voiture en kit Les mordus japonais de l’automobile peuvent désormais être à la fois conducteur, mécanicien et constructeur en achetant la «voiture à monter soi-même», lancée mardi 21 novembre. En suivant le mode d’emploi fourni avec le kit, il faut environ 3 jours de travail pour assembler de bout en bout toutes les pièces fournies dans la boîte, vendue à partir de 756.000 yens (environ 5.000 euros). La voiture «K-4», une imitation d’un bolide des années 1930, a été conçue par Mitsuoka Motor, un constructeur automobile spécialisé dans les modèles insolites pour collectionneurs. Disponible en 5 couleurs, elle ne mesure que 2,5m de long, et sa vitesse maximale n’est que de 50 km/h. Elle n’en reste pas moins considérée comme une vraie automobile, soumise au code de la route et qui ne peut être conduite sans permis, selon ses concepteurs.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc