×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tourisme/Fin d’année
Marrakech affiche presque complet

Par L'Economiste | Edition N°:3433 Le 28/12/2010 | Partager

. Essentiellement pour les trois derniers jours de décembre. Un cru modeste par rapport à l’an passéOn le savait. Marrakech devrait faire le plein en cette période de fin d’année, mais uniquement pour les trois derniers jours. Ainsi, certains établissements afficheront complet à partir de demain, 29 décembre. Mais il reste de la place dans d’autres hôtels. D’après les estimations, la destination achèverait l’année avec un cru modeste par rapport aux réalisations de l’an dernier. On s’attend à un cumul d’arrivées à fin décembre qui ne dépassera pas 1,7 million d’arrivées et un peu plus de 5 millions de nuitées. Selon les estimations de quelques professionnels, les ventes de dernière minute ne devraient pas tellement changer la donne.En effet, au lieu d’une durée de 7 jours parfois, les touristes en provenance des principaux marchés émetteurs ont réduit la durée de leur séjour, choisissant les trois derniers jours pour «faire la fête à Marrakech». La destination, ne l’oublions pas, compte 50.000 lits classés à remplir (en dehors des petits établissements et maisons d’hôte non répertoriés). Soit une capacité qui fait 5 fois la taille d’une station balnéaire. De fait, les établissements de la ville devraient sortir de cette année de semi-reprise avec un taux d’occupation moyen de 50%. Voilà ce qui risque de ne pas les réjouir.Conscients de cette nouvelle tendance, les hôteliers misent davantage sur les nationaux. Presque tous ont concocté des formules qui ciblent le tourisme résidentiel avec des promotions tous azimuts. Seraient-ils aux abois? «Non, c’est devenu une tradition», commente cet hôtelier de la place. Sur le terrain, et depuis quelques années, les hôteliers proposent des prix dégressifs par personne en chambre et petit déjeuner ou demi-pension avec le dîner de la Saint Sylvestre. Si la formule a fait recette les années précédentes, rien n’est moins sûr cette année. Beaucoup tablent sur les réservations de dernière minute. Côté tarifs, pour certains établissements, cette fin d’année est synonyme de promotion et prix étudiés selon la situation géographique de l’établissement d’ailleurs. D’autres en profitent pour vendre les chambres à leur plus haut tarif. Le Tikida Garden de Marrakech, un peu éloigné de la ville, a opté pour une formule alléchante de 7 jours en BB à partir de 425 DH par personne. Autre établissement et autre style, le Saâdi, par exemple, a misé sur une programmation d’animation plutôt que des prix corrigés. Le palace a concocté, depuis le 23 décembre, des ateliers d’initiation au Texas Hod’em poker, ateliers culinaires, concerts et même des ateliers de peinture animés par Mohamed Mourabiti, de piano et de magie pour les enfants. Un programme ouvert au public et dont les prix diffèrent selon les prestations. Dans la formule all inclusif, le Kenzi Club Agdal Medina a fixé ses tarifs à 2.011 DH pour une chambre double avec un séjour minimum de trois jours. La soirée de la Saint Sylvestre y est programmée à 1.000 DH. Toujours dans la même formule (tout compris) au Marrakech Ryad parc and spa, la soirée de Saint Sylvestre (en soft drink) en plus de deux jours en pension complète reviennent à 2.400 DH par personne.Côté restauration, on retrouve de nouveau, pour la soirée du 31 décembre, une mosaïque de prix. Les plus forts démarrent chez le palace La Mamounia où la soirée du 31 décembre est mise au prix de 10.000 DH. Au restaurant à la Cour des Lions, la nuit de la Saint Sylvestre sera fêtée dans un décor des mille et une nuits au prix de 2.000 DH. A Dar Moha, où le chef concocte des menus originaux à chaque fois avec une cuisine marocaine revisitée (couscous au foie gras, gandouras de crevettes), on peut fêter le 31 décembre à 2.000 DH/personne. Dans la médina, d’autres restaurants affichent des prix un peu élevés comme le Yacout. Ici, le dîner de la Saint Sylvestre revient à 5.500 DH par personne. Et toujours dans les dédales de la médina, Stylia casse les prix avec moins de 1.000 DH par personne. A l’extérieur de la médina, les restaurants ont effectivement amélioré leur menu avec des tarifs oscillant entre 600 et 700 DH pour le 31 décembre.Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc