×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tourisme: L'Europe de l'Est à la porte du Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:1566 Le 22/07/2003 | Partager

. Près de 75 millions de touristes potentiels. Les géants occidentaux du tourisme s'y mettent déjà, malgré un marché pas encore lucratifLe bloc de l'Europe de l'Est devrait intégrer l'UE en mai 2004. Les touristes de l'Est pourront circuler librement dans l'Union. Ils pourraient tout aussi bien faire un saut sur l'autre rive. Ils pourraient tout aussi bien découvrir le Maroc. Les voyagistes peuvent imaginer des formules Munich-Paris-Tanger à des prix défiant toute concurrence, à l'instar de celle de Salzbourg-Munich-Paris-Vienne en 10 jours à 304 euros par personne (3.200 DH). Le bloc de l'Europe de l'Est, c'est 75 millions de touristes potentiels. Une manne. Des touristes potentiels qui ne sont plus confinés derrière une ligne de fer, ou autour de la mer Baltique pour des vacances à moindre coût. Des touristes qui bougent, qui partent à la découverte des capitales européennes. Les Européens de l'Est dépensent encore en moyenne 500 à 1.000 euros par personne pour de brèves vacances. Mais les grands voyagistes comme TUI ou Thomas Cook ont pris les devants et se sont installés progressivement depuis une dizaine d'années. «Toutes nos statistiques montrent une relation directe entre le produit national brut par personne et les dépenses touristiques à l'étranger. Ce qui permet d'attendre une augmentation du nombre de touristes des pays de l'Est vers l'Europe occidentale«, souligne Luigi Cabrini, représentant pour l'Europe de l'Organisation Mondiale du Tourisme, basée à Madrid. Selon le dernier rapport de l'institut de conjoncture viennois WIIW, la Hongrie, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie et la Slovénie enregistreront une croissance moyenne de 2,7% cette année et 3,2% en 2004.. Ce touriste venu de l'EstIl voyage de plus en plus à la découverte de l'Occident. Il voyage beaucoup par voie terrestre (autocar, voiture, ferry). Toutefois, l'avion gagne du terrain. Les Slovènes, Tchèques, Slovaques commencent à se diriger vers les Canaries, les Baléares, l'Egypte ou la Tunisie. Les Estoniens commencent aussi à apprécier la Turquie, la Grèce ou Chypre.M. Kd

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc