×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Taza: Il y aura de l'eau cette année pour la piscine municipale

Par L'Economiste | Edition N°:1504 Le 23/04/2003 | Partager

. Elle a été fermée en 1996 à cause de la pénurie d'eau. Actuellement, avec le barrage Bab Louta, il y aura suffisamment d'eau. Coût du réaménagement pour la reprise: 400.000 DHUne bonne saison estivale s'annonce pour les habitants de la ville de Taza. Après des années de fermeture, la piscine municipale va enfin reprendre son activité cet été. C'est du moins ce que laissent entendre des responsables à la Commune urbaine de Taza Al Jadida. De toute façon, les travaux d'aménagement ont bel et bien commencé. Un budget communal de 400.000 DH a été débloqué à cet effet. Si la date de création de cette infrastructure remonte à l'époque du protectorat, sa conception moderne ne date que de 1986. “Ce n'est qu'à partir de cette année que la piscine s'est trouvée dotée de moteurs de pompage et d'équipements de filtration”, précise Ali Badaï, architecte de la commune. Ce système est important dans la mesure où il permet d'éviter le gaspillage de l'eau. L'idée est d'effectuer un seul remplissage en début de saison. L'épuration de l'eau étant assurée quotidiennement grâce aux opérations de filtration. Toutefois, la piscine municipale a dû fermer ses portes en 1996. “C'est à cause de la pénurie d'eau, qui s'est accentuée ces dernières années, que cette décision a été prise”, explique le responsable. “Aujourd'hui, le problème de l'eau est bien résolu grâce au barrage de Bab Louta. Donc, il n'y a plus de raison pour priver les habitants de cette infrastructure”, ajoute-t-il. Or, des restaurations s'avèrent nécessaires avant la mise en service de la piscine. Surtout que des fissures ont été constatées à l'intérieur du bassin. Selon l'architecte, cette situation est normale puisque, pendant toute la période de clôture, le bassin est resté vide et exposé aux changements des conditions climatiques. C'est donc dans ce contexte que le projet de la commune de Taza Al Jadida a été lancé. Les travaux visent notamment la rénovation du carrelage et la réhabilitation de la salle des machines de filtration. A noter que la piscine offre une capacité d'accueil d'environ 1.000 personnes. La partie bâtie de cette infrastructure s'étend sur 3.000 m2. Elle comprend un bassin, des vestiaires et une cafétéria.Par ailleurs, derrière le bâtiment s'étend un terrain d'une surface de 2.799 m2. Celui-ci est destiné à accueillir des terrains de sport (volley-ball et basket-ball) et des espaces verts. Rappelons que la piscine municipale de Taza est classée comme piscine olympique. En effet, elle a été bâtie selon les normes olympiques que ce soit en termes de surface du bassin (50 mètres de longueur et 22,5 mètres de largeur) ou de profondeur (variable entre un mètre et 3,5 mètres).De notre correspondante,Amal TAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc