×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Tanger: Les textiliens se prennent en charge

Par L'Economiste | Edition N°:2288 Le 01/06/2006 | Partager

. Des actions de proximité pour développer le secteur. En projet, un Maroc-sourcing pour doper la promotionCE sont les petits ruisseaux qui font les grands fleuves. Un adage que semblent appliquer les membres de l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (Amith), section Nord. Après des années de pleurs et de larmoiements, textiliens et confectionneurs ont décidé de se prendre en charge à leur échelle, par petites étapes. L’une des premières actions a porté sur la restructuration des bureaux de méthode. Véritable centre névralgique de toute usine de confection, ce bureau pèse beaucoup sur les performances de l’entreprise. Depuis 2005, une série d’actions par groupes de cinq entreprises ont été entamées à l’aide de l’Agence nationale pour la petite et moyenne entreprise (ANPME). Il s’agit de restructurer et de moderniser ces bureaux par la formation de leurs effectifs. L’action est financée par l’ANPME à hauteur de 80%, le reste est pris en charge par les intéressés.L’Amith Nord participe aussi à des mini-missions organisées par le bureau central en Espagne et au Portugal. Ces missions seront complétées par des actions propres à l’Amith-Nord dans lesquelles ce seront les donneurs d’ordre qui feront le déplacement au Nord du Maroc. «Nous entendons régionaliser la promotion du secteur par le biais d’actions ciblées», souligne Kamal Mazari, président de l’Amith Nord, lors de l’assemblée générale ordinaire de l’association. En effet, selon Mazari, le profil des sociétés du Centre et du Nord est différent, tant par le marché ciblé que par la taille. De ce fait, une différenciation s’impose, ainsi que la mise en place d’actions consensuelles afin de mieux profiter des symbioses. Dans ce sens, l’Amith-Nord entreprend une série d’actions en collaboration avec la Chambre de commerce espagnole de Tanger. Au programme, et pour commencer, quatre actions de promotion. Ainsi, un événement calqué sur le «Maroc-sourcing», mais à échelle réduite, sera organisé dès l’automne prochain. Sur plus de 1.000 m2, il sera ouvert à toutes les entreprises nationales, pas seulement du Nord. L’Espagne, le Portugal et la Turquie y sont invités. Le traité de libre-échange avec les Etats-Unis est aussi en ligne de mire. Certaines entreprises ont du mal à cerner la mécanique du dédouanement aux Etats-Unis. Pour démystifier la chose, l’ambassade des Etats-Unis a mis sur son site un manuel qui en explique en détail les procédures. A noter que le document sera imprimé et distribué par les soins de l’Amith. D’autre part, les autorités américaines ont promis l’envoi d’un spécialiste en la matière à Tanger pour assister les entreprises en difficulté sur le marché américain.De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc