×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Elalamy en campagne dans le Souss

Par L'Economiste | Edition N°:2288 Le 01/06/2006 | Partager

. Le candidat unique à la rencontre des opérateurs de la région . Ouverture de la CGEM sur les régions, renforcement des moyens des unions régionales au menu des discussions Après Tanger, Moulay Hafid Elalamy, candidat unique à la présidence de la CGEM, et son dauphin, Mohamed Chaïbi, ont pris la direction d’Agadir. Pour les deux hommes, le Souss est une étape importante dans le cadre de leur tournée à travers le Royaume pour rencontrer les chefs d’entreprise. La région est, de fait, une zone à fort potentiel composé par un tissu entrepreneurial dynamique. «Les opérateurs de la région sont parmi les seuls qui n’ont pas arrêté de travailler pendant la campagne d’assainissement’’, rappelle Elalamy. Il dit également apprécier leur caractère de battant et leur discrétion. Mohamed Chaïbi, lui, pour avoir vécu dans la ville lorsqu’il dirigeait la cimenterie d’Agadir, connaît encore mieux les opérateurs du Souss et leurs attentes. Et à en croire la longue liste présentée lors de la rencontre, elles sont aujourd’hui fort nombreuses, mais ne diffèrent pas vraiment de celles des autres régions. Au menu des discussions, donc , la fiscalité, le coût de l’énergie, l’Assurance maladie obligatoire et l’accompagnement de la TPE et des PME-PMI. Les opérateurs du Souss souhaitent également une prise en considération du contexte régional et une meilleure implication de son tissu économique dans les grands chantiers du Royaume. D’un autre côté, ils déplorent le manque de moyens des unions régionales. En effet, les entrepreneurs d’Agadir réclament une ouverture de la CGEM sur la région. «Il est nécessaire de prévoir un financement plus adapté aux unions régionales et de leur dédier 50% des cotisations immédiatement’’, souligne Majid Joundy, président de l’Union régionale de la CGEM dans le Souss-Massa-Draâ. «Nous voulons une décentralisation et une régionalisation réelles et non plus fictives», ajoute-t-il. Pour l’opérateur -qui affiche une success story remarquable dans la conserve de poisson- le binôme Elalamy-Chaïbi a beaucoup d’atouts pour réussir dans sa mission. De son avis, ils bénéficient, entre autres, de l’appui financier et humain des grands comptes.De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc