×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Culture

    Tafraout prépare son festival

    Par L'Economiste | Edition N°:2819 Le 14/07/2008 | Partager

    . La rencontre se tiendra du 10 au 16 août . Plus de 350 artistes au rendez-vous «Plaider pour une ruralité attractive», tel est le thème choisi pour le festival Tifawin d’Ammelne, une commune à 4 km du centre de Tafraout. La période estivale est propice à la fête et l’arrière-pays d’Agadir n’y dérogera pas. De fait, la rencontre en est à sa troisième édition et se tiendra du 10 au 16 août prochain. C’est ce qu’a annoncé à Agadir, lors d’une conférence de presse, Khadija Ibnouelkadi, présidente de la manifestation. Ce ne sont pas moins de 350 artistes qui seront au rendez-vous de ce festival, a-t-elle indiqué. De quoi animer cette paisible localité pendant toute l’année. A l’affiche, entre autres, les groupes mythiques du Souss, Ouddaden, Taggada et Izenzaren. Figurent également au programme Style Souss, Rouicha… pour ne citer qu’eux. L’humoriste Lahoucine Benyaz animera aussi une soirée. En marge des spectacles, les organisateurs ont prévu des pièces de théâtre en plein air, des activités à caractère social, médical, environnemental. Au programme aussi, des compétions pour enfants et un concours de dictée en langue amazighe, sans oublier la mise en valeur de l’art culinaire à base de produits du terroir. La manifestation sera également l’occasion de célébrer des mariages qui seront fêtés par un méga-ahwach (folklore) qui essaiera de rassembler plus de 200 artistes.Au-delà de l’animation de la zone, il s’agit, à travers ce festival, de redynamiser et préserver le patrimoine culturel de la région. L’objectif de développement durable des zones rurales et la mise en valeur de leurs atouts recherchés par les organisateurs, n’ont pas laissé indifférents plusieurs sponsors potentiels pour accompagner ce jeune festival. La rencontre bénéficie également de l’appui du prince Albert de Monaco. Ambitieuse, Khadija Ibnouelkadi espère aboutir par la suite à un partenariat entre la Principauté du Monaco et l’association festival Tifawin Tafraout dans le domaine culturel. A noter que la commune d’Ammelne est l’unique fournisseur en eau potable de Tafraout. Elle est aussi connue pour la fabrication de babouches. A l’occasion du festival Tifawin 2007, les artisans de la localité avaient présenté la plus grande babouche de la région.De notre correspondante, Malika ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc