×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Rhumatisme: Prise en charge partielle pour les démunis

Par L'Economiste | Edition N°:1772 Le 20/05/2004 | Partager

. C’est ce que propose une nouvelle association qui lutte contre cette maladie. Les soins demeurent chersPour parfaire l’éducation sanitaire des patients atteints de rhumatisme et développer chez eux des attitudes préventives, une nouvelle association a vu le jour récemment. Mettant en garde la population contre les méfaits d’une maladie handicapante, l’Association marocaine de lutte antirhumatismale (AMLAR), créée en décembre 2003, s’est assignée comme objectif de combattre une pathologie qui peut être à l’origine de déformations articulaires et/ou rachidiennes”, indique Pr. Ouafae Mkinsi-Slaoui, présidente de l’association et chef de service de rhumatologie au CHU Ibn Rochd à Casablanca. Pour rappel, la rhumatologie est une science qui traite toutes les maladies de l’appareil locomoteur. Elle est scindée en deux familles: les rhumatismes qui comprennent les maladies des articulations et de la colonne vertébrale et les maladies osseuses qui traitent essentiellement les os et les muscles. Un diagnostic tardif conjugué à l’inaccessibilité à certains soins thérapeutiques “peuvent aboutir à un handicap nécessitant des aides orthopédiques ou des interventions chirurgicales, types prothèses, qui s’avèrent coûteuses”, explique Mkinsi-Slaoui.Or, la plupart des patients, du fait de leur “indigence”, n’arrivent pas à couvrir l’ensemble des frais. Devant ce fait, “l’association se propose de prendre en charge une partie des soins”, indique Mkinsi-Slaoui. Avant de rajouter: “Toutefois, cette prise en charge ne concerne que la population indigente”.Rien que pour la polyarthrite rhumatoïde, le coût global du traitement, y compris les analyses et la radiographie, peut varier entre 1.000 et 1.500 DH mensuellement. Dans certains cas, ce coût peut osciller entre 3.000 et 4.500 DH par mois. Dans ce cadre, l’Amlar a initié récemment une action d’envergure: une consultation gratuite en faveur de 530 personnes issues des quartiers défavorables de Hay El Mohammadi à Casablanca. Cette action a permis de repérer 5 personnes nécessitant une hospitalisation d’urgence. Une autre opération de la même envergure sera programmée pour le mois de juin toujours dans la métropole économique.Pour pouvoir s’acquitter de sa mission dans de bonnes conditions, l’Association mise sur le développement du service de rhumatologie du CHU Ibn Rochd. Ce service, depuis sa création en 1992, a accueilli entre 12.000 et 13.000 patients, pour une hospitalisation ou une simple consultation. Cette extension devra permettre l’augmentation de la capacité litière du service qui ne dépasse pas actuellement 30 lits. La liste d’attente pour sa part varie selon l’hospitalisation. Elle comportait la semaine dernière 7 patients. Il est question également d’aménager de nouvelles salles qui devront être équipées en matériel adéquat. Il s’agit de l’ostéodensitomètre qui permet de mesurer la masse osseuse dans certaines maladies telles l’ostéoporose. Un échographe pour la pathologie astéo-articulaire qui mènerait au diagnostic de certaines maladies telles la polyarthrite rhumatoïde.


Catégories

En gros, il existe trois catégories de rhumatismes: - Les rhumatismes inflammatoires. Ils génèrent de l’inflammation dans les sites articulaires et la colonne vertébrale. La polyarthrite rhumatoïde et les spondyl arthropathies sont les principales maladies de cette catégorie. - Le rhumatisme dégénératif (arthrose) est une maladie du cartilage qui attaque différents sites articulaires, plus spécialement le genou. Il peut attaquer aussi la colonne vertébrale, plus précisément la colonne cervicale. - Le rhumatisme métabolique comme la goutte. C’est une maladie qui donne des crises articulaires aiguës dues à l’acide urique. M. E. H.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc