×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Finances-Banques

    Résultats annuels
    Microdata maintient ses performances

    Par L'Economiste | Edition N°:3504 Le 08/04/2011 | Partager
    Légère hausse de 1,8% du résultat net à 25 millions de DH
    Les perspectives soutenues par la croissance du secteur des TIC

    Microdata atteste en 2010 d’indicateurs plus ou moins mitigés. Le CA apparaît donc à 257,1 millions de DH en baisse de 1,3%. Tandis que le résultat net gagne 1,8% pour s’établir à 25 millions de DH.

    Les indicateurs de Microdata résistent. Au terme des réalisations de 2010, le «Corporate Retailer» semble tenir le coup dans un secteur de l’infrastructure informatique à forte concurrence. Les solutions de Microdata sont destinées essentiellement aux grands comptes qui se trouvent dans une conjoncture sectorielle peu dynamique. «75% de nos clients sont des grands comptes. Le reste étant donc des PME structurées. Par ailleurs, l’activité se voit, à un certain moment, saturée», précise Hassane Amor, PDG de Microdata. Malgré un recul de 6% du chiffre d’affaires au premier semestre 2010, la société a su maintenir son activité et solde l’exercice en légère régression. Le CA ressort donc à 257,1 millions de DH en baisse de 1,3%. Pour sa part et capitalisant sur une optimisation de la structure de charges, le résultat d’exploitation ressort en quasi-stagnation à 35,8 millions de DH. La marge opérationnelle s’élargit, quant à elle, de 0,2 point pour s’élever à 13,9%. A cet effet, le constat porte sur le ralentissement des ventes des marchandises en l’état de 2,4%. Quoique les ventes de biens et services produits, correspondant essentiellement à des contrats de maintenance et à des projets à grande valeur ajoutée, se voient bonifier de 18,5% à 16,7 millions de DH, portant ainsi leurs contributions dans le chiffre d’affaires de la société à seulement 6,5%.
    Le résultat financier, quant à lui, s’est vu fortement impacté par un bilan de change négatif. «Nous avons un souci de fluctuations de l’euro par rapport au dollar essentiellement traduites par des pertes de change. Ainsi, notre politique de couverture mise en œuvre est dans l’incapacité, pour l’instant, de couvrir ce genre d’aléas», soutient Amor. Il ressort ainsi en baisse de 5,15% à 1,7 million de DH.
    Au final, le résultat net gagne 1,8% pour s’établir à 25 millions de DH, portant la marge nette à 9,7% contre 9,4% en 2009. Dans ces conditions, le conseil d’administration a décidé de proposer un dividende par action de 57 DH, confirmant ainsi la politique de la maison en matière de répartition des bénéfices, qui soutient la progression du dividende d’une année à l’autre.
    En termes de stratégie de développement, Microdata entend profiter du potentiel de croissance que recèle le secteur des TIC au Maroc. Soutenue par sa position dans le marché, la société compte bénéficier des opportunités de croissance plus particulièrement dans le domaine des services à valeur ajoutée.

    R. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc