×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Marchés Financiers

    Repères politiques

    Par L'Economiste | Edition N°:509 Le 18/05/1999 | Partager

    · UMA: Lueurs d'espoir
    La première journée du Comité de suivi de l'UMA s'est déroulée dans "un esprit très constructif et très ouvert", a déclaré lundi soir à Alger M. Mohamed Rachad Bouhlal, le chef de la délégation marocaine. "Nos amis algériens ont fait le maximum pour la réussite de cette réunion, qui se passe merveilleusement bien", a-t-il relevé. Le secrétaire général de l'UMA, M. Mohamed Amamou, a pour sa part souligné que "l'action maghrébine est appelée à franchir une étape décisive". Le Comité de suivi de l'UMA s'est réuni lundi pour deux jours, pour la première fois depuis trois ans, afin de préparer le septième sommet de l'ensemble régional, prévu en décembre prochain à Alger.

    · Les employés de l'OFPPT prévoient une nouvelle grève
    La Fédération Nationale de la Formation Professionnelle affiliée à l'Union Marocaine du Travail annonce l'observation d'une nouvelle grève pour demain jeudi 20 mai et vendredi 21. Une grève avait déjà été observée le 12 mai. Mais "quel fait nouveau de la part de la Direction et de l'Administration, rien", se plaint le Syndicat. L'UMT appelle à la grève tous les établissements relevant de l'OFPPT (ISTA, ITA, CQP, CFP, DR, services centraux et Ciopes). Il donne rendez-vous dans toutes les villes du Maroc aux employés au siège de l'UMT, demain jeudi 20 mai à 10 heures.

    · Maroc-Tunisie: Jumelages de journaux
    Le journal tunisien "Le renouveau", organe en langue française du Rassemblement Constitutionnel Démocratique (RCD au pouvoir) et le quotidien "L'opinion" du Parti de l'Istiqlal (au gouvernement), viennent de procéder à la signature d'une convention de jumelage. Cette signature intervient en application du deuxième article de la convention de coopération signée entre le RCD et le Parti de l'Istiqlal, relatif à la coopération dans le domaine de la presse et l'échange de documents et d'information. Echanges de reportages, plus grande diffusion des deux journaux dans les deux pays, tels sont entre autres les clauses de la convention. A noter qu'une convention similaire a été signée entre les journaux en langue arabe "Al Horia", organe du RCD, et "Al Alam", organe de l'Istiqlal.
    · Kosovo: Réunion des directeurs politiques du G8
    Huit semaines après le début de l'opération "force alliée" de l'OTAN en Yougoslavie, la crise demeure inchangée. Les directeurs politiques du G-8 (les sept pays les plus industrialisés et la Russie) se réunissent aujourd'hui dans l'après-midi à Bonn pour mener des entretiens sur le Kosovo. Cette réunion vise à poursuivre les discussions sur un projet de texte de résolution de l'ONU sur le Kosovo. Moscou accuse depuis plusieurs semaines l'OTAN de préparer une opération terrestre en Yougoslavie, notamment en massant des troupes en Albanie et en Macédoine. La Russie est catégoriquement opposée à tout déploiement de forces étrangères au Kosovo sans l'accord de Belgrade et une résolution du Conseil de Sécurité de l'ONU.

    · Iran-Londres: Normalisation des relations
    Téhéran a annoncé officiellement hier la normalisation de ses relations diplomatiques avec Londres. La Grande-Bretagne, longtemps tenue en suspicion par l'Iran pour son soutien à l'ancien régime impérial, était le seul pays de l'Union Européenne à ne pas avoir d'ambassadeur à Téhéran. Depuis hier, les deux pays ont promu au rang d'ambassadeur des chargés d'affaires respectifs des deux pays. C'est l'arrivée en mai 1997 du Président réformateur Mohammed Khatami qui a permis d'amorcer un rapprochement entre les deux pays, sur le plan politique comme économique.

    Nadia BELKHAYAT (AFP&MAP)




    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc