×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Rentrée Scolaire
La rentrée à crédit: La demande prend

Par L'Economiste | Edition N°:1601 Le 15/09/2003 | Partager

. Pour beaucoup de parents, c'est un réel soulagement. Les montants octroyés démarrent à 5.000 DH. Les sociétés de financement rivalisent à coup de promotions Une petite écolière, bardée de fournitures scolaires (cartable, trousse, stylos, crayons…) tel un attirail de guerre, nargue tous les parents sur les principales artères de Casablanca et même dans les pages de journaux. Rentrée scolaire, Ramadan, Aïd, vacances… Toutes les occasions sont bonnes pour contracter un crédit et les offres ne manquent pas. Les sociétés de crédit à la consommation multiplient en effet les promotions pour attirer une clientèle désireuse de faire face aux dépenses supplémentaires pendant cette période de l'année. D'autant plus que la majorité a vu son épargne fondre comme neige au soleil pendant les vacances. Des parents interrogés reconnaissent qu'il s'agit là d'une réelle soupape. Mais certains s'arrêtent tout de même sur la charge supplémentaire que constitue la traite mensuelle. Selon Youssef Ibrahimi, responsable Développement chez la société de crédit Taslif, l'intérêt pour le crédit rentrée scolaire est certain. Ce que nous confirment les autres professionnels interrogés sans fournir de chiffres. “La nouveauté cette rentrée, c'est que nous offrons un crédit exonéré des frais d'assurance et à des taux défiant toute concurrence”, assure Youssef Ibrahimi. Les montants octroyés par Taslif varient selon les besoins: entre 5.000 à 20.000 DH sur une durée de 3 à 12 mois. . Clients sans problèmeLancé le premier septembre et pour deux mois, le crédit “Tamadross” de Taslif s'adresse notamment aux fonctionnaires, aux organismes conventionnés et aux clients n'ayant aucun incident de payement. “Mais, nous ne nous sommes pas limités à ce type de crédit. Nous développons également une formule de partenariat avec des écoles privées à Rabat et Casablanca”, indique-t-on auprès de Taslif. Le but étant d'offrir des crédits sans intérêt pour le financement des études supérieures au sein des établissements partenaires. “Chez Eqdom, le crédit rentrée c'est une tradition”, affirme un cadre de la société de financement. La campagne démarre généralement la quatrième semaine d'août pour s'achever début octobre. “La demande est importante”, dit-il, sans spécifier la cible visée. “Prêts pour la rentrée” (c'est le nom du produit Eqdom) offre à titre d'exemple un crédit de 5.000 DH sur 30 mois à raison de 200 DH/mois ou de 10.000 DH avec une mensualité de 344 DH sur 36 mois. Pour Sofac Crédit, la promotion rentrée, qui s'adresse principalement aux fonctionnaires, propose des conditions jugées avantageuses. Ces derniers ont droit, du premier septembre à la mi-octobre, à une réduction sur les taux d'intérêt dont on ne connaîtra pas la consistance. Le montant des prêts varie entre 5.000 et 80.000 DH et les remboursements s'étalent de 12 à 72 mois, indique-t-on auprès de Sofac Crédit. Les salariés ne sont pas en reste même s'ils ne bénéficient pas des mêmes conditions préférentielles. Pour accéder au crédit, ceux-ci doivent justifier d'un salaire minimal de 5.000 DH. Les prêts varient, eux, entre 5.000 et 60.000 DH et les remboursements sont échelonnés sur 12 à 48 mois. A l'évidence, tous les crédits proposés par les sociétés de financement sont accordés sous réserve d'acceptation du dossier. Aziza EL AFFAS

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc