×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprise Internationale

Renault-Nissan: Le quatrième groupe automobile mondial est né

Par L'Economiste | Edition N°:473 Le 30/03/1999 | Partager

C'est fait. Après moults atermoiements, Renault et Nissan ne font désormais plus qu'un. Le groupe français va investir 33 milliards de Francs (l'équivalent de 53 milliards de DH) pour prendre une participation de 36,8% dans Nissan Motors et de 22,5% dans Nissan Diesel, la filiale poids lourd du Japonais.
Avec une production annuelle de 4,8 millions de véhicules, la nouvelle entité se hisse au quatrième rang des constructeurs automobiles mondiaux, derrière General Motors, Ford et Toyota. Du coup, Renault dépasse son rival de toujours, l'Allemand Volkswagen.
C'est le samedi 27 mars que les deux partenaires ont annoncé les détails de leur accord, "une forme d'alliance toute nouvelle sans nul antécédent", selon M. Yoshikazu Hanawa, président de Nissan Motors.
Voila donc les deux constructeurs unis pour le meilleur et pour le pire.
Pour le meilleur d'abord, de par la complémentarité des deux groupes, aussi bien géographique que sur les produits. Renault est bien implanté en Europe occidentale, en Europe de l'Est et centrale, en Turquie et dans le Mercosur, tandis que Nissan est fort au Japon, aux Etats-Unis, au Mexique, dans les pays d'Asie et du Moyen-Orient. Sur les produits, "Nissan à une présence que nous n'avons pas dans les véhicules de luxe, les pick-up et les 4x4", souligne M. Louis Schweitzer, président de Renault.
Pour le pire ensuite, car la firme au losange devra régler le passif très lourd de Nissan. Après 6 exercices déficitaires consécutifs, le Japonais a en effet accumulé des dettes colossales de 157,5 milliards de Francs (près de 257 milliards de DH).

Ghassan KHABER

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc