×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprise Internationale

· En bref

Vivendi rachète le numéro un américain du traitement de l'eau
Par L'Economiste | Edition N°:473 Le 30/03/1999 | Partager

Le groupe français Vivendi vient d'acquérir pour 6,2 milliards de Dollars United States Filter Corporation (USFilter), le numéro un américain du traitement de l'eau. Grâce à ce rachat, le groupe français est en passe de devenir le numéro un mondial du traitement de l'eau, l'opération devant encore recevoir le feu vert des autorités américaines et de Bruxelles. C'est "la plus grosse acquisition française aux Etats-Unis jamais réalisée", indique le groupe. Pour financer cette acquisition, Vivendi lance une augmentation de capital de 3 milliards d'Euros et une émission d'obligations convertibles de 2 milliards. L'opération va permettre à la Générale des Eaux, le pôle Eau de Vivendi, de constituer un ensemble de 12,2 milliards de Dollars, réunissant 67.000 salariés dans plus de 100 pays. Désormais, le groupe va accroître sa présence à l'étranger, en particulier aux Etats-Unis. Avant ce rachat, la Générale des Eaux réalisait les trois-quarts de son chiffre d'affaires en France. Avec l'acquisition d'USFilter, cette part passera sous la barre des 50%. Ainsi, le marché américain pèsera 35% contre seulement 6% actuellement.
Vivendi n'est pas le premier groupe à avoir procédé à ce type d'opération. Ce fut également le cas pour la Suez-Lyonnaise des Eaux, sa grande concurrente, qui a acquis 30% du capital de United Water Resources il y a quelques années. Mais l'ensemble USFilter-Vivendi sera dans le secteur de l'eau "dix fois plus gros sur le marché américain et deux fois et demi plus gros sur le marché international que Suez-United Water Resources", ont précisé les PDG de Vivendi et d'USFilter.
L'acquisition va également permettre à Vivendi de s'ouvrir sur le marché des utilisations industrielles de l'eau. Jusqu'à présent, la Générale des Eaux réalisait 94% de son activité avec les collectivités locales. Cette proportion passera à 60% pour laisser la place aux industriels et aux particuliers, des marchés où la croissance et les marges sont les plus importantes, selon le PDG de Vivendi.

Nadia BELKHAYAT (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc