×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Eco-Consom

    Regard sur l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:52 Le 05/11/1992 | Partager

    Maroc-France : retour d'intimité ?

    M. Pierre Bérégovoy effectuait Cette semaine sa 2ème visite officielle au Maroc. La première remonte à plus de dix ans, et Rabat accueillait la première visite d'un Premier Ministre français depuis 1986. A ce moment, M. Chirac était Premier Ministre du gouvernement de cohabitation.

    M. Bérégovoy est à peu près le seul homme parmi les élites socialistes françaises qui rencontre la sympathie amicale des élites marocaines : on aime bien ses façons bonhommes et bourrues que l'on qualifie de “pragmatisme”.

    Au cours d'une rencontre avec la presse, le Premier Ministre français a fixé les termes de la politique française à l'endroit du Maroc.

    Politique intérieure : pas d'interventionnisme, mais soutien au processus constitutionnel et électoral qui “vise à asseoir sur des bases solides et stables la démocratie marocaine”.

    Négociations avec la CEE : la France “encourage” le Maroc dans les négociations pour un “partenariat en vue d'une zone de libres échanges”, “le Maroc sera un précurseur”.

    A plusieurs reprises, en matière de relations bilatérales comme multilatérales, M. Bérégovoy revient sur les notions de relations entre partenaires adultes, égaux...

    Energie : est à l'étude un projet de fourniture d'électricité française à travers le réseau espagnol.

    Phosphates : les projets Maroc-Phosphore V et VI ont été mis à l'étude pour le montage financier, et seront discutés avec les partenaires Espagnol et Japonais Cf notre rubrique De Bonne Source).

    Télécommunications : les protocoles pour la relance des équipements Alcatel sont finalisés.

    Financements : des modes tripartites seront recherchés pour des adossements (le mot n'est pas prononcé, cependant) sur une garantie française, laquelle permettrait “d'aller ensemble” auprès de groupes financiers internationaux, notamment arabes. Le mécanisme n'est pas expliqué, mais il ressemble au système mis en place par le Trésor américain en faveur du Mexique, au milieu des années 80.

    Commerce : il y aura des “ajustements” fruits et légumes dans les perspectives de rapprochements maroco-communautaires. Aucun calendrier n'est donné et les réciproques céréales ou semences n'ont pas été évoquées.

    Le tchador autorisé

    UN foulard dit “islamique” ou tchador, porté par quelques jeunes adolescentes, en fait les vedettes des médias français... Comme si la seconde génération d'immigrés avait un niveau scolaire suffisamment brillant pour susciter des débats dans les Cercles politiques français. Ce n'est pas tout, le principe de laïcité subit une redéfinition.... Le débat sur le port du tchador à l'école laïque en France a été tranché le 3 Novembre 1992 par un arrêt du Conseil d'Etat, juge administratif en dernier ressort.

    En fait, le Conseil a annulé pour excès de pouvoir la décision d'exclusion de jeunes filles qui arboraient le tchador. Il a donc jugé le règlement intérieur du collège de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) qui interdisait “ d'arborer tout insigne religieux”. Le principal du collège Jean-Jaurès de Montfermeil, M. Ali Boumahdi, français d'origine algérienne, s'était basé sur ce règlement intérieur pour décider de l'exclusion de deux jeunes filles. L'exclusion a été prise en 1990 et l'arrêt du Conseil d'Etat date du 3 Novembre. Ce qui n'est pas précisé par les parents de la jeune fille qui réintègre son collège, c'est si, suite à Cette exclusion, elle n'aurait pas subi un retard dans sa scolarité. En tout état de cause, il eut été plus important de ne pas prêter attention à ce carré de tissu ou même de soie que d'amplifier la valeur et les conséquences de tels accessoires.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc