×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Eco-Consom

Regard sur l'actualité

Par L'Economiste | Edition N°:24 Le 09/04/1992 | Partager

L'affaire Amaoui devant la Justice
Le procès de M. Amaoui, Secrétaire général de la CDT, devait débuter le Mercredi 8 Avril. L'affaire a pris lentement une ampleur politique, entretenue par la presse partisane, y compris gouvernementale. De part et d'autre, mais à l'exception (heureuse) de notre confrère Al Bayane, des excès de langage amènent à s'interroger sur l'enracinement des pratiques démocratiques. Ont été notamment remis en question des éléments comme le rôle de l'Opposition et le rôle du Droit.

Contacts déterminants à Bruxelles pour M. Filali
M. FILALI, Ministre d'Etat chargé des Affaires étrangères est les 9 et 10 Avril à Bruxelles où il doit rencontrer MM. Delors, Président de la Commission, Matutes, Commissaire chargé du dossier du Maghreb, et Marin, Commisssaire chargé de la pêche. Ces contacts se ront déterminants à double titre. Ils diront en effet si les travaux pour l'accord de pêche peuvent reprendre (la prorogation, accordée fin Février dernier, s'achève à la fin Avril). Ils diront aussi les conditions de lancement des travaux de mise au point de coopération renovée. La partie marocaine estime que des deux dossiers ne sont pas séparés. De son coté, le Conseil des Affaires générales du Lundi 6 Avril a donné un avis positif au rapport de M. Matutes, ce qui est interprété comme de bonne augure pour la mise en place d'une politique de coopération, qui pourrait comprendre la zone de libre échange.

Renouvellement de la théorie économique
Le Ministère Délégué Chargé du Plan a organisé les 8 et 9 Avril un colloque sur les nouvelles théories de la croissance. En principe devraient en sortir quelques axes de renouvellement de la théorie économique, qui reste, au Maroc, en marge des courants contemporains en dépit d'une pratique qui, elle, est en pointe.

Elections en Europe
L'Italie et l'Allemagne ont voté cette semaine. On ne connaîtra que dans quelques jours les résultats de la Péninsule où la question qui se pose reste celle d'une réforme constitutionnelle qui permettrait de rendre plus stable la vie politique.
En Allemagne, c'est la montée de partis s'affichant comme néo-nazis (nationalistes et xénophobes) qui retient l'attention. Le phénomène qui reste cependant limité, est interprété comme un vote de protestation contre la CDU de M. Khol. En matière économique, les difficultés des familles de l'ex-RDA ont occupé le devant de la scène de la campagne: forte poussée du chômage, baisse du pouvoir d'achat relatif, ... difficultés connues à l'avance ce qui n'a pas pour autant empêché les déceptions.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc