×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Proche-Orient: La trêve menacée

Par L'Economiste | Edition N°:1574 Le 04/08/2003 | Partager

. Le groupe armé condamne les arrestations par l'Autorité palestinienne de 18 activistesLe mouvement palestinien «les brigades des martyrs d'Al-Aqsa« a menacé de reprendre les armes pour réagir aux «agressions« de l'armée israélienne contre les Palestiniens.«Nous avertissons l'ennemi sioniste que la poursuite de ses agressions va nous contraindre à commencer le compte à rebours et à rompre la trêve«, a indiqué le mouvement. Ce mouvement réagissait, entre autres, aux affrontements qui se sont produits la semaine dernière, entre des gardiens israéliens et détenus palestiniens à la prison israélienne de Shikma, dans le sud d'Israël. Une dizaine de prisonniers ont été blessés, de même que cinq gardiens. Le groupe armé condamne également les arrestations par l'Autorité palestinienne de 18 activistes palestiniens recherchés par Israël. Il accuse -sans les nommer- ceux qui en sont responsables de «collaborer« avec l'Etat hebreu. Les groupes armés palestiniens, notamment le Djihad islamique et le Hamas, s'étaient engagés en majorité à respecter la trêve conditionnelle de trois mois proclamée le 29 juin. Mais une branche locale des brigades des martyrs d'Al-Aqsa à Jénine avait déjà annoncé ne pas être engagée par la trêve.(MAP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc