Courrier des Lecteurs

Nouveau repli

Par L'Economiste | Edition N°:300 Le 16/10/1997 | Partager

Pas de faits majeurs durant cette semaine du 8 au 14 octobre à la Bourse de Casablanca. Si ce n'est que le marché est subitement entré dans l'attentisme. Avec environ 200 millions de DH, le volume des transactions est bien en deçà du niveau de la semaine précédente. Il s'agit en fait de la seconde baisse consécutive après l'amenuisement des opérations sur les obligations qui, au cours du mois de septembre, avaient bien donné du relief au marché.
Certes, le nombre d'opérations par séance, notamment sur le marché officiel, est relativement important, mais les contrats portent sur des paquets très réduits. Par conséquent, abstraction faite de la spéculation, il peut y avoir, à la hausse comme à la baisse, un décalage significatif entre le cours boursier et la valeur d'un titre basée sur les indicateurs financiers et l'environnement d'une société.
Pour cette semaine, un nouveau retournement s'est opéré après le timide mouvement de hausse de la semaine précédente. Les indices CFG 25 et USI ont abandonné quelques points, terminant en territoire négatif avec des variations de -0,77 et -0,55%.
L'entame du dernier trimestre de l'année est donc très timide. Etant donné que les grandes tendances conjoncturelles de l'année se sont bien dessinées, il est peu probable que le marché renoue avec la flambée.

En cessions directes, les gros paquets se sont raréfiés cette semaine. La plus grande opération porte sur 19.746 actions Maghrébail traitée à 500 DH au cours de la séance du 10 octobre. Un bloc de 9.666 SMI a été cédé à 600 DH l'action. Sur un registre moins important, 5.000 actions ONA et 4.075 Longométal ont respectivement changé de main à 888 et 279 DH.
En dehors de ces mouvements classiques, la Bourse attend l'entrée en lice de Taslif et les circulaires du CDVM relatives à l'organisation du marché. Il s'agit entre autres du texte portant sur le franchissement de seuil et la note d'information prévue pour un appel public à l'épargne.
Par ailleurs, les sociétés de bourse ne sont toujours pas d'accord sur le ticket d'entrée fixé pour leur benjamine, Citibourse. Encore une histoire de gros sous qui fait jaser la place.

Taux de référence
(Recommandés par le GPBM)
Court terme: 9,25%; moyen terme: 9,50%; long terme: 10,25%; crédit export: 8%

Taux créditeurs observés
3 mois: 6,75%; 6 mois: 7,25%; 12 mois: 8,25%

Taux moyen pondéré calculé par Bank Al-Maghrib /marché monétaire interbancaire
08/10: 7,878%; 09/10: 7,752%; 10/10: 7,803%; 13/10: 7,532%; 14/10: 7,512%

Taux moyen pondéré mensuel interbancaire
Septembre: 6,674%

Taux interbancaire à terme enregistré par Bank Al-Maghrib
1 mois: 8,50% (contracté au 06/10/97); 6 mois: 8,50% (contracté au 27/08/97)

Intervention de BAM/marché monétaire
Appel d'offres du 15/10/97
Tombé: 3,509 milliards de DH
Demandé: 6,109 milliards de DH
Servi: 3,475 milliards de DH
Taux: 6,50%
Echéance: 22/10/97.

Taux de refinancement moyen pondéré mensuel
Bank Al-Maghrib
Septembre: 6,542%

Bons du Trésor: Adjudications du 14/10/97
13 semaines: offert, 1 MDH à 6,75%; non retenu
26 semaines: offert, 1 MDH à 7,25%; non retenu
52 semaines: offert, 11 MDH à 7,75%; non retenu
5 ans: offert, 249,75 MDH à 8,75%; non retenu
10 ans: offert et retenu, 224 MDH à 9,5%
15 ans: offert et retenu, 31 MDH à 9,75%.o
14 octobre 1997
Jour : 10.380,95
Précédent : 10.461,59
Variation : -0,77%
Performance 1997 : 46,34%
(depuis le 01/01/97)

14 octobre1997
Jour : 87.696
Précédent : 88.183
Variation : - 0,55%
Performance 1997 : 53,51%
(depuis le 01/01/97)

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc