×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Montée en force du crédit-bail immobilier au premier semestre 1999

Par L'Economiste | Edition N°:672 Le 31/12/1999 | Partager

· Les immeubles industriels et de bureaux arrivent en tête

· Globalement, le secteur a enregistré un accroissement de 5,6%
Les sociétés de leasing l'ont compris et sont passées à l'acte. Le développement du secteur ne peut éternellement se faire à travers le crédit-bail mobilier. L'immobilier devait absolument être relancé. Plusieurs grandes sociétés de la place ont clairement annoncé dans leurs rapports annuels et leurs plans de développement des actions et des campagnes de communication dans ce sens. Dès les six premiers mois de 1999, la différence s'est fait ressentir. Les chiffres communiqués récemment par l'APSF (Association Professionnelle des Sociétés de Financement) font ressortir clairement une montée en force du crédit-bail immobilier. Celui-ci a bondi de 52,95% par rapport à la même période de 1998. Encore faut-il pouvoir maintenir le cap.
Les crédits distribués pour ce type de financement sont passés en un an de 80,7 millions de DH à 123,4 millions. Les immeubles industriels et de bureaux arrivent en tête avec respectivement 48,2 et 47,2% du total de la production "immobilier". Comparés au premier semestre de 1998, les montants destinés aux immeubles industriels ont évolué de 46,18%, passant de 40,7 millions de DH à 59,5 millions. Les immeubles de bureaux ont fait mieux avec une progression de 77,73% à 58,3 millions de DH. A l'opposé, la demande de crédit-bail pour les magasins a connu un recul important de 63,78%. A fin juin 1999, les financements alloués à ce type d'immeubles sont passés à 2,6 millions de DH contre plus de 7 millions un an auparavant.

Le secteur en général, mobilier et immobilier confondus, a progressé de 5,65% entre juin 1998 et juin 1999. A noter qu'en 1998, les opérations de leasing ont totalisé près de 2,9 milliards de DH, volume très légèrement inférieur (-1%) à celui réalisé en 1997. Le crédit-bail mobilier n'a évolué que de 2,63% durant les six premiers mois de l'année. Les prêts accordés sont passés de 1,26 milliard de DH au 30 juin 1998 à 1,29 milliard un an plus tard. Les véhicules utilitaires se taillent la part de lion avec 471 millions de DH, suivis des voitures de tourisme avec 307,5 millions. A lui seul, ce type d'équipement représente 60% des crédits distribués. Toutefois, comparés à leur niveau à la même période de 1998, les véhicules utilitaires ont enregistré un net recul de 9,68%. A l'opposé, le financement des ordinateurs et matériel de bureau a crû de 37,7% avec 82,9 millions de DH, contre 60,2 millions à fin juin 1998. Les machines et équipements industriels ont enregistré une petite baisse de 2,24%.

Hanaâ FOULANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc