×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Moins de réglementation de l’industrie pour plus d’innovation

Par L'Economiste | Edition N°:1779 Le 31/05/2004 | Partager

. La recette de la compétitivité Pour faire face aux défis de la mondialisation, la politique industrielle de l’Europe élargie doit être fondée désormais sur plus d’innovation et moins de réglementation. C’est ce qu’a affirmé récemment Erkki Liikanen, commissaire européen à l’Industrie. Présentant un document adopté par Bruxelles sur ce sujet, le commissaire a tenu à préciser qu’il n’y pas en Europe un “processus généralisé de désindustrialisation” caractérisé par un déclin de la production et de l’emploi. Cependant, les performances insuffisantes de l’Europe en matière de productivité et de recherche-développement, plus particulièrement dans le secteur des nouvelles technologies d’information et de communications restent préoccupantes.Afin de faire face à cette “problématique” et de facto améliorer la compétitivité de l’industrie, Bruxelles a avancé quelques pistes. Elle suggère en premier lieu qu’elle ne soit pas surchargée de réglementation. “Il faut moins de législation et davantage de coordination”, a plaidé le commissaire. Pour soutenir la concurrence des pays émergents, qui pratiquent de bas salaires, l’UE “doit donner plus de valeur ajoutée à ses produits en renforçant l’innovation”, a relevé le commissaire. En accord avec son homologue chargé de la Concurrence Mario Monti, Liikanen s’est élevé contre les aides d’Etat: “l’aide aux secteurs industriels n’a pas suscité le moindre progrès et nous y sommes totalement opposés”. Et d’ajouter: “Il faut investir dans l’innovation, la recherche et le développement, c’est là que l’intervention publique est utile”. De son côté, Jan Figel, commissaire slovaque en charge avec Liikanen de l’Industrie, a souligné que l’élargissement était bénéfique à l’industrie européenne car il “crée davantage de concurrence et un marché plus large”. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc