×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

Moins de dépenses militaires dans le monde

Par L'Economiste | Edition N°:3507 Le 13/04/2011 | Partager
Le marché toujours tiré par les Etats-Unis
L’Amérique du Sud et l’Afrique en nette progression

LES guerres dans le monde coûtent toujours plus cher pour les Etats. En valeur, les pays ont dépensé 20,6 milliards de dollars de plus en 2010 que l’année précédente, rapporte l’Institut international de recherche pour la paix de Stockholm. Ces dépenses donnent le vertige: elles s’élèvent à 1.630 milliards de dollars.
Néanmoins, l’achat d’armement a accusé, dans les faits, un faible taux d’augmentation annuel, évalué à 1,3%, alors qu’il avait progressé à un rythme annuel de 5,1% entre 2001 -date de la première étude du Sipri à ce sujet- et 2009.
Les Etats-Unis ont nettement ralenti leurs investissements militaires l’an passé, mais sont restés de loin les plus dépensiers dans ce domaine. Depuis l’attaque des Twin Center, la progression des dépenses avait atteint 7,4%. Le retrait des troupes américaines du front de l’Irak et le désengagement militaire progressif en Afghanistan ont favorisé la baisse en 2010. Les dépenses en armement sont tombées à 2,8%. Mais en valeur, Washington a dépensé 19,6 milliards de dollars de plus qu’en 2009. «Les Etats-Unis ont augmenté leurs dépenses de 81% depuis 2001 et constituent désormais 43% du total mondial, soit six fois plus que la Chine», relève Sipri. A 4,8% du PIB, le fardeau militaire des Etats-Unis en 2010 est le plus lourd au monde après celui du Moyen-Orient. Celui-ci a dépensé 111 milliards de dollars en armes (+2,5) avec l’Arabie saoudite comme principal contributeur régional.
La région du monde qui a le plus augmenté ses dépenses militaires sur un an en 2010 (+5,8%) est l’Amérique du Sud. Cette région du monde a atteint les 63,3 milliards de dollars de dépenses militaires grâce notamment, précise l’étude, à une bonne santé économique. «Cette augmentation continue en Amérique du Sud est surprenante étant donné l’absence de réelle menace militaire pour la plupart des pays de cette région et l’existence de besoins sociaux plus urgents», note Sipri.
En Europe, la récession économique a conduit les gouvernements à ralentir les dépenses militaires de 2,8% pour l’ensemble du continent, en particulier dans les pays aux économies plus vulnérables d’Europe centrale et de l’Est, ainsi que dans les pays particulièrement touchés par la crise actuelle comme la Grèce, souligne le Sipri.
L’Asie également a marqué le pas (+1,4%) en raison des retombées de la crise économique. Enfin en Afrique, les grands pays producteurs de pétrole comme l’Algérie, l’Angola et le Nigeria ont tiré les dépenses d’armement vers le haut pour une augmentation moyenne continentale de 5,2%, selon l’étude. L’Angola, avec près de 20% de dépenses supplémentaires l’année dernière, arrive en tête du peloton.

Karim SERRAJ

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc