×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Marrakech/projet Samanah
Le golf et les villas livrés en octobre prochain

Par L'Economiste | Edition N°:2738 Le 19/03/2008 | Partager

. Trois hôtels pour un investissement de 650 millions de DH. 50% des résidences gérées par une société de gestion hôtelièreC’est certainement l’un des projets qui respecte son agenda. Il s’agit du mégaprojet de Samanah, un investissement en cours de réalisation dans la région de Marrakech. Selon le directeur du Centre régional d’investissement (CRI), le montage, le processus de validation et la conclusion de la convention avec l’Etat se sont déroulés en un temps record. En clair, il aura fallu 6 mois pour un investissement de 2,4 milliards de DH. Le projet qui s’étale sur une superficie de 300 ha, a été rapidement mis en œuvre malgré l’existence d’un problème au niveau du foncier non apuré. Une cinquantaine de familles revendiquaient la propriété du terrain et qui, finalement, ont été indemnisées par le promoteur.C’est aussi le premier mégaprojet dans le Haouz, zone très prisée depuis 2005. Lorsque tous les investissements annoncés dans la région seront concrétisés (en cours, entres autres, le Royal Palm Marrakech), le Haouz sera la plus importante station du plan Azur. La plus grosse partie de Samanah, présenté au souverain le 28 février dernier, est sortie de terre (www.leconomiste.com). Son promoteur est le groupe français Alain Crenn et c’est sa filiale marocaine Marprom qui se charge de la réalisation de son premier projet au Maroc. Dans son plan, le promoteur n’exclut pas d’autres programmes dans la zone ou autres régions du Royaume. A l’instar des autres grands projets immobiliers touristiques entrepris à Marrakech, le fer de lance est évidemment le terrain de golf. Chez Samanah, il porte la signature de Nicklaus Design. D’une superficie de 100 ha, son concept allie intégration, paysagisme et qualité golfique, indique-t-on. «50.000 plantations ont été réalisées sur ce terrain», précise Richard Klehe, expert conseil du groupe Alain Crenn.«Nicklaus Design nous impose le respect d’une normalisation stricte dite norme USGA et un système d’arrosage et d’irrigation pour une utilisation minimale d’eau», indique Richard Merieux de Samanah.Le sol sera constitué de sable mélangé à de la tourbe blonde avec une faible proportion de matières organiques. Bref, une garantie pour que le gazon se porte bien. Le green sera livré l’été prochain et son ouverture est prévue en octobre 2008. Il est dédié presque exclusivement à ses membres. C’est-à-dire les propriétaires des résidences et les touristes des trois établissements du site. Le promoteur inclut dans les packages de vente des actions golf, 35.000 euros pour un couple et ses enfants. À coté du golf, trois établissements de 5 étoiles sont en cours de construction. Ils seront gérés par le groupe indien Campbell Grey Hôtels. L’enseigne investit dans les murs en partenariat avec Marprom. Les trois établissements offriront 1.086 nouveaux lits pour un investissement de 650 millions de DH.Le premier hôtel sera livré en septembre 2009 et les deux autres en 2010. Une part belle a été accordée à l’animation sur ce site avec une place de village qui comprend 3 restaurants, des commerces, un spa...qui seront opérationnels également en octobre 2008.Et comme pour tous les mégaprojets sur Marrakech, la part du résidentiel est importante. Près de 500 résidences sont au programme, réparties tout au long du parcours du golf. Déjà, 130 maisons ont été vendues sur plan et les autres sont en cours de construction. Elles seront disponibles dès juin 2008. La livraison de la deuxième tranche est programmée en décembre 2009. Et le reste en 2010. «Plus de 50% de la totalité des maisons et villas construites sur le golf seront louées à la saison par une société de gestion hôtelière», indiquent les responsables commerciaux du site. Le groupe français propose en effet une gestion locative aux acquéreurs qui souhaiteraient exploiter le potentiel touristique de leur bien. En effet, une société de gestion et de commercialisation est en cours de création. Robert Reznick (un des fondateurs de Risma) y est associé. Grâce au projet de loi avec l’adoption récemment de la loi sur l’Immobilier locatif à vocation touristique (ILVT), la résidence immobilière touristique va permettre de développer cette niche et de l’adapter aux besoins de développement du Maroc en matière de tourisme et d’immobilier.De notre correspondante,Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc