×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Marrakech: Maroc Telecom invente un nouveau concept de parc NTI

Par L'Economiste | Edition N°:1524 Le 23/05/2003 | Partager

. Arsat My Abdessalam, qui est un des plus grands parcs de la ville ocre, sera voué aux technologies de l'information . La commune de la Médina clôt ainsi son programme de réhabilitation de ses espaces verts La très célèbre Arsat Moulay Abdessalam, un des plus grands jardins de la ville Marrakech (par l'espace et aussi le passé historique), sera confiée à partir du 6 juin à Maroc Telecom pour rénovation et gestion. «Il s'agit d'un nouveau concept pour les espaces verts de la médina qui va transformer ce jardin millénaire Arsat My Abdessalam en un parc agréable et voué aux nouvelles technologies», indique Omar El Jazouli, président de la commune Médina. Avec l'aide de la Fondation Mohammed V pour la protection de l'environnement, la commune va signer en effet une convention pour la concession de ce jardin, et ce, pour une durée de 20 ans. L'opérateur national des télécommunications aura à réhabiliter ce jardin et aussi garantir un accès gratuit à tous. Un accord où en réalité les trois parties trouvent leurs comptes: la Fondation aura eu ainsi le privilège de trouver un sponsor à ce jardin. La commune de la Médina qui clôt ainsi son programme de réhabilitation des jardins publics (et sans verser un centime pour ce dernier parc). Rappelons que la ville a à son actif une vingtaine de jardins et depuis trois ans, elle a lancé un programme pour leur rénovation avec un montant de 70 millions de DH (hors celui de My Abdessalam) et contribue à sa manière à l'animation de la première ville touristique du Royaume. Enfin, Maroc Telecom qui continue dans son action d'entreprise citoyenne. Cette dernière s'assure par la même occasion un espace où elle pourra investir dans la communication et publicité hors média. Un investissement qui lui coûtera pas moins de 20 millions de DH. Car outre réhabiliter ce jardin de plus de 14 hectares, l'opérateur aura également à mettre en place un amphithéâtre, un cyber espace, des bornes multimédias qui seront des points d'informations pour la ville ocre, en plus de quelques kiosques de vente. L'opérateur prendra également en charge l'entretien et la surveillance de ce lieu qui connaissait jadis une grande affluence. Rénové, il n'en attirera pas moins. Par ailleurs, il est prévu des concerts et soirées ainsi que des animations durant la journée. Arsat My Abdessalam est un jardin porteur d'histoire et dont l'aménagement revient au 19e siècle. Il porte le nom d'un Prince alaouite du 18e siècle, poète et écrivain de son temps et qui est aussi fondateur de ce jardin. Jusqu'à1998, Arsat My Abdessalam était très visitée malgré des problèmes de gestion et d'entretien que connaissait ce lieu. A l'heure, il existe un conflit ente le Habous et la commune concernant justement près de 6 hectares de ce jardin.De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc