×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Marrakech: L'université s'ouvre aux métiers du tourisme

Par L'Economiste | Edition N°:1478 Le 18/03/2003 | Partager

. Trois spécialités sont prévues pour la prochaine rentrée universitaire avec la collaboration du CRT A partir de la prochaine rentrée, l'université Cadi Ayyad ouvrira les portes d'une école doctorale internationale du tourisme pour former des jeunes licenciés. Ainsi, des filières universitaires francophones du tourisme sont prévues avec 3 UFR (unités de formation et de recherches): DESS en tourisme et développement durable, DESA en tourisme, patrimoine et environnement et Doctorat de patrimoine. Dans son initiative, l'université s'allie aux institutions de tourisme à Marrakech. Ainsi, cette école bénéficie de la coopération du conseil régional du tourisme (CRT), qui regroupe toutes les associations de professionnels du tourisme et les autorités locales. Un protocole de partenariat a été signé vendredi dernier pour créer un cadre formel à cette coopération. «Les axes du partenariat tournent autour de la formation via des stages mais pas dans le sens classique, mais plutôt pratique. Ces stages seront offerts aux étudiants inscrits dans ces formations«, explique Rachida Saigh Boucetta, responsable de l'école doctorale. «Si nous voulons atteindre l'objectif de 10 millions de touristes d'ici 2010, il faudra commencer par la formation«, insiste pour sa part Rachid Tibari, président de la Commission formation et emploi du CRT, qui prévoit également d'autres institutions dont une avec l'OFPPT. «Il s'agit aujourd'hui de former des cadres pour accompagner cet objectif de 2010«. Ce partenariat ne sera pas sans contrepartie puisque le CRT bénéficiera des recherches. Les étudiants de l'école pourront collaborer à des études, recherches et sondages concernant le secteur. Il est également prévu l'organisation de séminaires, forums et congrès. Normalement, cette collaboration devrait se concrétiser bien avant la prochaine rentrée avec le salon de l'emploi qui sera organisé en juin prochain par le CRT. En réalité, l'université Cadi Ayyad a démarré ses UFR dans le tourisme depuis quatre ans déjà, avec le DESS tourisme et développement durable, qui a bénéficié du soutien de l'ambassade de France et des universités françaises spécialisées dans le tourisme. Les 20 étudiants formés sont en grande partie insérés dans le marché de l'emploi, est-il indiqué.De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc