×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Marrakech lorgne les touristes belges

Par L'Economiste | Edition N°:1442 Le 22/01/2003 | Partager

. La compagnie aérienne Luxair a programmé depuis le 20 décembre dernier une liaison directe Luxembourg-MarrakechLa Belgique et le Luxembourg font partie des marchés à conquérir pour la ville de Marrakech. Bien qu'ils ne se classent pas parmi les premiers émetteurs, mais ils demeurent un pourvoyeur de clients potentiels. Côté arrivées (2002), les Belges sont classés deuxième avec 20.000 personnes. Cependant, le plus important aux yeux des professionnels reste les nuitées. Et les Belges battent le record avec 4,2 nuitées comme durée moyenne de séjour par personne, plus que les Français, premiers clients de Marrakech. «Il suffit de savoir que le marché belge a enregistré la baisse la moins importante après les événements du 11 septembre avec uniquement 13%, loin derrière les Français à presque 20% et les Allemands avec 40% de baisse«, indique un membre du directoire du conseil régional du tourisme. Depuis un an, la délégation de l'ONMT sur place initie des actions de promotion. Et les résultats n'ont pas tardé à voir le jour: ainsi, la compagnie aérienne Luxair a programmé depuis le 20 décembre dernier une liaison directe Luxembourg-Marrakech avec une escale en France (à Nancy) pour d'éventuels clients français. Cela entre évidemment dans la stratégie commerciale de la compagnie qui s'ouvre encore plus aux marchés nord-africains. C'est ainsi que Marrakech figure tout de même en première ligne dans le catalogue hiver de Luxer Tours, filiale de la compagnie spécialisée dans les voyages aux pays du soleil. Avec Marrakech, le voyagiste qui consacrait une partie importante de son catalogue à Agadir se positionne fortement sur la région. La ville ocre sera proposée jusqu'au mois de mai de cette année au même titre que Louxor et Charm El Chiekh en Egypte. «C'est une ouverture sur ce marché que doivent saisir les professionnels de Marrakech«. En effet, tant qu'autorités et professionnels n'auront pas réussi à convaincre les tour-opérateurs à investir dans les clubs pour intégrer verticalement la chaîne de production, il sera difficile d'arriver à une croissance forte. En attendant, le CRT programme des réunions extrêmement larges avec Luxair, ONMT, RAM, auxquelles les hôteliers de Marrakech sont aussi conviés pour développer le marché pour 2003-2004. L'objectif est d'augmenter le nombre de clients belges sur la ville ocre et porter les 2% que représente ce marché actuellement, à 7% d'ici trois ans.De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc