×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Marrakech: Le CHU se dote de nouveaux blocs opératoires

Par L'Economiste | Edition N°:1600 Le 12/09/2003 | Partager

. Grâce à un partenariat avec une association de bienfaisancePrès de 1.000 personnes supplémentaires pourront être opérées au Centre hospitalier universitaire de Marrakech. Ce qui porte désormais la capacité de l'hôpital Ibnou Tofail ,qui fait office de CHU dans la ville rouge, à 11.000 interventions chirurgicales par an. L'établissement de santé vient d'ouvrir deux nouveaux blocs opératoires qui s'ajoutent aux quatre dont il disposait auparavant. En outre, deux des anciennes salles chirurgicales ont été par ailleurs rénovées entièrement. Ce renforcement des capacités devra réduire considérablement les délais d'attentes pour les interventions chirurgicales. Celles-ci sont de 2 à 10 mois et ne seront plus que de 60 jours. Une promesse avancée par les médecins responsables de l'établissement. C'est grâce à une coopération avec une association locale de bienfaisance pour les services de santé que ces blocs ont pu voir le jour. Fondée, il y a une dizaine d'années, cette ONG se limitait à des interventions auprès des malades hospitalisés. C'est la première fois que le partenariat s'institutionnalise et surtout se concrétise dans des délais de moins de 30 jours. Et ce qui devait nécessiter près de 600.000 DH d'investissement aura coûté beaucoup moins cher grâce au bénévolat de plusieurs membres et également des équipes médicales. «Du reste, nous avons délibérément choisi le mois d'août durant lequel les interventions chirurgicales ne sont pas nombreuses, pour démarrer les travaux de réfection», indique Mohamed Saïd Belkadi, directeur de l'hôpital. L'établissement reste ouvert et est demandeur d'appui de tout autre association ou organisme. «Notre but est d'humaniser les soins. Et vu le budget du ministère de la santé, cela ne peut se réaliser qu'à travers des partenariats avec des bienfaiteurs». Ibnou Tofail est devenu CHU depuis l'ouverture d'une faculté de médecine à Marrakech. Celle-ci a pu drainer de grandes compétences. La capacité d'accueil de cet établissement de santé est aujourd'hui de 375 lits fonctionnels. De l'avis de ses responsables, l'objectif est la réduction des lits et le renforcement «des hôpitaux du jour» via des plateaux techniques et médicaux performants... De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc