×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Managem: Le rebond se confirme

Par L'Economiste | Edition N°:3367 Le 22/09/2010 | Partager

. Hausse de 22,7% du chiffre d’affaires à 1,3 milliard de DH. Résultats fortement impactés par l’envolée des cours des métaux. Croissance bénéficiaire de 100% en moyenne entre 2010 et 2012C’EST la meilleure performance du Masi depuis le début de l’année avec une hausse de 107,4%. Managem confirme également au niveau des finances à fin juin. La filiale minière de l’ONA réalise un chiffre d’affaires de 1,3 milliard de DH en évolution de 22,7% par rapport au premier semestre 2009. Ce résultat est en ligne avec les prévisions des analystes d’Attijari Intermédiation (ATI). Ils anticipent, pour la société minière, un volume d’affaires de 2,6 milliards de DH en hausse de 22% pour fin 2010. Au cours du premier semestre, Managem a largement profité de la hausse des cours des principaux métaux sur le marché international. Le cours du cuivre a ainsi atteint une moyenne de 7.200 dollars la tonne à fin juin 2010 contre 4.600 dollars au terme du premier semestre 2009. Le prix du zinc enregistre une hausse de 750 dollars sur la même période. Quant à l’argent, il passe de 13,7 à 17,8 dollars l’once. En revanche, la société minière n’a pas pu bénéficier de la hausse du cours de l’or qui a atteint en moyenne 1.175 dollars l’once au premier semestre. Cette situation est imputable au niveau élevé de la couverture sur ce métal. «Managem est couvert à 100% sur l’or jusqu’en 2012», relève Naoual Zine, directeur financier du groupe. Néanmoins, le mouvement haussier des cours des autres métaux ne devrait pas a priori s’estomper à court terme. Selon les experts, le cours du cuivre s’est résolument inscrit dans un mouvement haussier. Il cotait à plus de 7.669 dollars la tonne sur le London Metal Exchange à l’ouverture des marchés le 21 septembre.Au terme des six premiers mois de l’année, le résultat net du groupe ressort à 89,5 millions de DH, contre 26,6 millions en juin 2009. Retraités de la cession des actions Semafo réalisée au premier semestre 2009, les bénéfices du groupe ressortiraient à 150 millions de DH à fin juin 2010. Les analystes sont assez optimistes sur les prochaines réalisations du groupe. ATI prévoit une croissance moyenne des bénéfices de 100% entre 2010 et 2012. Ces prévisions tiennent compte de l’allègement des couvertures notamment sur l’argent. La couverture sur ce métal passerait de 84% cette année à 52% en 2011. Le démarrage des mines du groupe sur le continent permettra également de dynamiser le business. La mine d’or de Bakoudou devrait être opérationnelle au deuxième semestre 2011. L’étude de faisabilité du projet de Pumpi qui se situe en République Démocratique du Congo devrait être finalisée pour fin 2010. La construction du projet durera 18 mois pour un démarrage prévu au deuxième semestre 2013.F.Fa

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc