×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Agenda

L'ODI prospecte pour la région PACA

Par L'Economiste | Edition N°:112 Le 13/01/1994 | Partager

L'ODI (Office de Développement Industriel) a été choisi par l'ONUDI pour identifier des entreprises marocaines. Le but est de répondre à une demande de recherche de partenaire, émanant de la région française PACA (Provence-Alpes-Côte d'Azur) qui s'étend de Marseille jusqu'à Nice. Cette zone touchée par la récession entrevoit des créneaux vers les pays maghrébins qui lui font face. C'est pourquoi l'ADECI, une association professionnelle de Marseille, a saisi l'ONUDI, dont le siège est à Vienne, pour identifier des partenaires au Maghreb. L'ONUDI a répercuté sa mission sur l'ODI pour ce qui concerne le Maroc, et lui demande d'identifier 15 entreprises crédibles susceptibles de créer des liens durables outre-Méditerranée, avec un profil particulier.

Sept secteurs sont concernés: produits de consommation pour les ménages, mais surtout les biens d'équipement pour l'agro-alimentaire, la santé, le BTP, la maintenance industrielle... Dans un premier temps, la création de sociétés nouvelles, la sous-traitance, le financement (prise de participation) sont exclus. Sont visés le partenariat commercial et les investissements commerciaux. La démarche inverse était possible.

Les entreprises marocaines peuvent définir leurs domaines de compétences et des formes de collaboration, et solliciter une recherche de partenaire. C'est le département "assistance technique" au sein de l'ODI qui a pris en charge la mission. Un mailing a été adressé à des pôles d'entreprises CCI, CGEM, BNSIP... et aux banques associés aux financements européens. Ces organismes ont répercuté l'information.

Les entreprises candidates (30 à 40) ont fourni des dossiers et reçu un cadre ODI, "responsabilisé" non seulement sur la collecte mais aussi sur la vérité de l'information, le rôle d'identification ne se limitant pas aux déclarations sur papier.

La mission a duré 3 mois et se termine actuellement après sélection de 15 entreprises. En ce début 94, il est prévu un regroupement des hommes d'affaires maghrébins et français. Cette mission pilote a permis aux responsables de l'ODI de découvrir les comportements d'entreprise variés vis-à-vis de l'extérieur: ils vont du plus passif au plus ouvert, qui acceptent tous les risques des affaires avec l'extérieur. Cette mission pilote pourrait ouvrir des missions d'identification pour d'autres régions.

K.B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc