×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les Scops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:568 Le 09/08/1999 | Partager

· Papier marocain en hausse
Sur le marché secondaire, la dette marocaine a pris un peu de valeur cette semaine. Les créances sur le Maroc se traitaient hier entre 80,5 et 82,5% de leur valeur nominale sur les marchés financiers internationaux. Au lendemain des obsèques de feu S.M. le Roi Hassan II, elles valaient entre 79 et 80% de leur valeur. Elles avaient perdu un demi-point dans le sillage de la baisse de la dette argentine, où le gouvernement venait d'annoncer une sérieuse contreperformance dans son taux de croissance. Rappelons que le prix de la dette d'un pays correspond au niveau de confiance que lui font les financiers internationaux.

· CFG 25 en temps réel
L'indice CFG 25 se développe. En plus de son niveau à la clôture, il sera désormais possible de le suivre au pas pendant toute la séance. L'équipe de Casablanca Finances Intermédiation, filiale de CFG, est en train de mettre au point un indice continu qui donnera une vision permanente sur l'évolution des cours pendant la journée. "Aujourd'hui, nous sommes connectés à la cotation électronique, et cela nous donne la possibilité de calculer l'indice en temps réel", explique M. Younès Benjelloun, directeur général de CFI.

· 0,3% du PIB va à la recherche scientifique
Le Maroc consacre 0,3% de son PIB à la recherche scientifique. C'est ce qu'a indiqué M. Khalid Alioua, lors d'un point de presse tenu hier jeudi à l'issue du Conseil de Gouvernement. Le ministre a precisé qu'il ressort d'un exposé présenté par le secretaire d'Etat chargé de la Recherche Scientifique, M. Omar El Fassi, que six programmes de recherche répartis sur 910 unités de recherche, existent actuellement au Maroc. Ces projets concernent les sciences exactes et naturelles (65%), les sciences humaines (21%) et les sciences de l'ingénieur (14%).
M. Alioua a ajouté que plus de 12.000 enseignants chercheurs et 2.901 techniciens travaillent dans le domaine de la recherche scientifique au Maroc.

· Radeema de Marrakech: Facilités de paiement
Le nombre de branchements sociaux réalisés par la Radeema est de 5.000 unités. Elle espère pourtant accorder 10.000 branchements sociaux supplémentaires. Pour cette raison, elle accorde aux ménages à faible revenu, qui ne disposent pas d'un branchement au réseau d'eau potable, des facilités de paiement pouvant aller jusqu'à 60 mois.

· MEN-ONE: Accord
Le Ministère de l'Education Nationale (MEN) et l'Office National d'Electricité (ONE) ont signé, mercredi à Rabat un accord. Celui-ci porte sur l'intégration des postes de transformation construits par le MEN dans les établissements scolaires, aux réseaux de distribution publique relevant de l'ONE.
Il vise à rationaliser la consommation des établissements scolaires par les raccordements aux réseaux de distribution publique et l'installation de compteurs basse tension.
Des compteurs individuels séparés pour les logements de fonction seront situés dans les enceintes des établissements. L'accord stipule par ailleurs l'intégration de ces postes aux réseaux de l'ONE de façon à assurer leur maintenance par l'Office au même titre que les postes de distribution publique.

· Campagne d'information contre les noyades des clandestins
Une vingtaine d'ONG marocaines et espagnoles ont lancé mardi, une campagne d'information visant à mettre fin aux noyades des immigrés clandestins dans le Détroit de Gibraltar.
La campagne tend à sensibiliser les aventuriers du danger de l'escapade à bord de pateras. Parmi les ONG qui participent à cette opération, citons l'Association des Travailleurs Immigrés Marocains en Espagne (ATIME), la Croix Rouge, le gouvernement autonome d'Andalousie.
Le Ministère espagnol du Travail et des Affaires Sociales a également collaboré à cette action. Au cours de cette campagne, des brochures sont distribuées et des messages diffusés à la radio et la télé-
vision.

· Plage de Saïdia: Campagne de propreté
Une campagne de propreté a été lancée mercredi dernier à la plage de Saïdia, par MM. Ahmed Iraqui et Mohamed M'barki, secretaires d'Etat chargés respectivement de l'Environnement et de l'Habitat.
Quelque 158 personnes travaillent quotidiennement dans le cadre de cette campagne. Les moyens utilisés: six camions pour le transport des ordures, deux tracteurs et un engin pour le traitement des sables.
Dotée de 3 barques, 4 ambulances et 3 centres de santé relevant du Croissant Rouge marocain, la plage compte également 55 maîtres-nageurs.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc